Accueil Société Apprendre la langue des signes pour faciliter le quotidien

Apprendre la langue des signes pour faciliter le quotidien

La société continue d’évoluer et de progresser afin d’intégrer au mieux tous les acteurs de celle-ci. Parmi les priorités de nombreux organismes se trouve l’accessibilité aux personnes handicapées. Les sourds et les malentendants, par exemple, continuent de souffrir de nombreuses inégalités dans un système conçu pour des personnes entendantes. Des chaînes de supermarchés aux premiers pas à l’école, des efforts se font de jour en jour, notamment par la diffusion de la langue des signes.

Masques transparents et langue des signes, une solution

La crise sanitaire n’a pas fait que limiter les déplacements et créer un sentiment d’insécurité. Pour certaines personnes sourdes ou malentendantes, par exemple, cela a également ajouté une contrainte supplémentaire. Pour cela, une première solution a été trouvée : les masques transparents. Ces derniers laissent ainsi les lèvres apparaître. Pourtant, ils sont loin d’être popularisés. Il est rare de se balader et de voir autre chose que des masques en tissu. Ces derniers, même, ne sont pas forcément utilisés dans le cadre médical. C’est pourtant un contexte qui angoisse déjà de nombreuses personnes.

Certaines personnes ont alors décidé d’apprendre avec une formation en langue des signes pour compenser cela et faciliter le quotidien des sourds et malentendants. Les organismes éducatifs spécialisés prodiguent ainsi un enseignement sur plusieurs semaines, allant jusqu’à un mois ou plus. L’individu obtient ainsi les bases de la langue des signes pour communiquer avec leurs interlocuteurs. Cela peut grandement aider à apaiser ou intégrer plus facilement les personnes sourdes et malentendantes dans un quotidien déjà compliqué.

Sourds et malentendants : les masques compliquent tout

C’est un constat qui s’est rapidement fait en début de crise sanitaire et qui n’a fait que se confirmer depuis. Les masques, malheureusement nécessaires, sont toutefois très limitateurs pour de nombreux individus. C’est le cas, par exemple, des personnes sourdes et malentendantes. Le masque, en effet, vient se poser devant la bouche et sur le nez, cachant ainsi les lèvres. C’est, pourtant, un repère primordial pour ceux qui souffrent d’une forme de surdité et lisent sur les lèvres.

La lecture sur les lèvres, en effet, vient compléter des restes auditifs. À cela, s’ajoute une suppléance mentale qui apporte un ensemble logique à l’individu. Il peut ainsi comprendre, grâce au contexte et à cet ensemble, les mots prononcés par son interlocuteur. Bien que tout le monde ne s’en rende pas compte, lire sur les lèvres est bien plus commun qu’il n’y semble. Un individu sans handicap, lui aussi, s’aidera inconsciemment des mouvements de lèvres de son interlocuteur. Cette pratique ne vient pas remplacer des appareils auditifs ou la langue des signes, mais elle reste un essentiel certain au confort et à l’aisance de ces personnes.

Des employés en magasin formés à la langue des signes

L’apprentissage de la langue des signes est en popularité croissante. Elle se retrouve même enseignée en crèches, avec un langage des signes adapté aux enfants. Inspirés, certains acteurs ont alors opté pour l’implémentation de la langue des signes dans leur structure. C’est le cas d’une grosse chaîne française, notamment, suite aux suggestions d’un de leurs salariés. Ce dernier a remonté le mal-être des personnes sourdes et malentendantes. Ce sont alors près de 85 000 employés, un par magasin minimum, qui vont être formés aux bases de la langue des signes.

Cette campagne commence avec le minimum pour interagir avec un client sourd ou malentendant, spécialement aux caisses. Des mots tels que « oui », « merci » ou « ticket de caisse » sont appris. Une fiche récapitulative sera mise à disposition à chaque caisse, afin que les salariés puissent s’y référer rapidement. L’enseigne proposera également des jours de formations plus approfondies aux salariés volontaires. D’ici à 2022, il devrait ainsi y avoir au moins un employé par magasin en mesure d’accueillir à 100 % un client sourd ou malentendant. Cette démarche de l’enseigne devrait rapidement être suivie par d’autres grands acteurs.

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Assurance-vie : intégration des fonds solidaires dès 2022

Les épargnants délaissent le livret A pour l'assurance-vie - c'est le constat de cette fin d'année. Un état des lieux rassurants pour le secteur,...

Apprendre la langue des signes pour faciliter le quotidien

La société continue d'évoluer et de progresser afin d'intégrer au mieux tous les acteurs de celle-ci. Parmi les priorités de nombreux organismes se trouve...

Nouveau DPE : comment financer ses travaux énergétiques ?

La question énergétique est centrale, de nos jours. Elle guide de nombreuses réflexions politiques ou de consommation. Un des secteurs les plus concernés par...

Parler en langue des signes avec son enfant, bénéfique ?

Certains phénomènes se développent au fil des ans, quand un évènement soudain vient leur donner un élan en avant. C'est le cas de l'apprentissage...

Protection des données et sécurité : qu’en est-il pour les casinos en ligne suisses ?

Chaque pays possède ses propres réglementations au sujet du casino virtuel. Ces derniers ne font pas l'unanimité dans tous les territoires et chaque gouvernement...

Cryptomonnaies en 2022 : vers une imposition plus avantageuse ?

Bitcoin, Dogecoin, Ethereum, la cryptomonnaie rencontre de plus en plus de succès ces dernières années. À tel point que le gouvernement français a jugé...

De 1970 à 2021 : l’évolution du logo PSG

Au fil du temps, de l'évolution de la société, des mœurs et des modes, les logos se modifient. Véritables marqueurs d'une identité, ils permettent...

La santé des pieds, toujours au centre de l’attention des podologues

Souvent malmenés, et même parfois dédaignés, les pieds sont pourtant d'une grande importance. Et pour cause, chaque année, la Semaine Nationale de la Santé...