EuropArchive.org » Finance » Libra vs. Ethereum : quelle cryptomonnaie sera le meilleur investissement ?

Libra vs. Ethereum : quelle cryptomonnaie sera le meilleur investissement ?

Ethereum

Il existe des centaines de cryptomonnaies différentes dans le monde, mais le Bitcoin et l’Ethereum sont sans doute les plus connues. Il faut dire que l’Ethereum a été la première cryptomonnaie à offrir une plus grande stabilité grâce à des protocoles un peu différents de ceux du Bitcoin. Résultat, elle a connu un très grand succès. Avec l’arrivée prochaine de Libra, la cryptomonnaie de Facebook, et de son protocole axé sur la stabilité, l’Ethereum sera sans doute davantage concurrencé que le Bitcoin.

La Libra est moins transparente que l’Ethereum

Le protocole de création et de gestion de la Libra a été récemment révélé. Cette nouvelle cryptomonnaie ne reposera pas sur le fameux protocole de blockchain mis en avant par le Bitcoin et tant vanté depuis des années. Résultat, les utilisateurs ne pourront pas contrôler l’ensemble des transactions. À l’inverse, acheter de l’Ethereum peut se faire après avoir vérifié l’intégralité du réseau public.

La Libra, quant à elle, fonctionnera sur un ensemble de 100 nœuds de vérification. Chaque nœud sera contrôlé et géré par des entreprises privées. Résultat, les investisseurs se montrent déjà méfiants. La Libra ressemble davantage à une monnaie classique qui se serait émancipée des banques. Pour les utilisateurs, elle aura donc les mêmes défauts que n’importe quelle monnaie fiduciaire.

Un protocole plus stable et plus rapide

En renonçant à la blockchain, Facebook prend un risque important et va à l’encontre de tout ce que les spécialistes semblent annoncer pour l’avenir de la monnaie et des réseaux financiers. Pourquoi faire cela ? Parce que la blockchain pose des problèmes de performances. Le réseau est rapidement surchargé à cause du fait que chaque utilisateur doit posséder un nombre important d’informations historiques au sujet des transactions.

Les nœuds de vérification permettent d’aller beaucoup plus rapidement et de contrôler les infrastructures afin de s’assurer que la monnaie et les échanges fonctionnent correctement. En revanche, cela donne un pouvoir immense à une poignée d’entreprises privées. La Libra, si elle est massivement adoptée, pourrait devenir une arme politique et économique majeure pour ceux qui en ont le contrôle.

Comment fonctionne l’Ethereum ?

Pour le moment, de l’avis général, la Libra ne menace pas vraiment l’Ethereum 2.0. Celui-ci est effectivement basé sur un savant mélange du protocole blockchain et du protocole de nœud de vérification. Cela lui a permis de rester stable malgré quelques inflations très importantes au cours de son existence. D’ailleurs, le créateur de l’Ethereum lui-même a toujours publiquement incité les utilisateurs à ne pas spéculer. Pour lui, l’objectif de l’Ethereum doit être de devenir aussi stable et utile qu’une monnaie classique, pas de devenir un outil de spéculation financière supplémentaire.

Grâce à cela, l’Ethereum est une cryptomonnaie stable et performante. Actuellement, si elle était plus généralement utilisée, elle aurait tout à fait le potentiel de remplacer n’importe quelle monnaie classique. La création de la Libra marche donc davantage sur les plates bandes de l’Ethereum plutôt que sur celles du Bitcoin, car elle a l’ambition de devenir la première monnaie du monde et non pas un outil de spéculation.