EuropArchive.org » Santé » Fatigue et syndrome des mouches volantes devant les yeux, comment s’en débarrasser ?

Fatigue et syndrome des mouches volantes devant les yeux, comment s’en débarrasser ?

Cela vous est-il déjà arrivé de voir une mouche volante à l’intérieur de votre œil ? On pense bien souvent à la fatigue comme origine du problème. Néanmoins, d’autres signes devraient vous alerter. On répond ici à toutes vos questions concernant le petit point noir qui s’invite parfois dans votre champ de vision.

Mouche noire, tache ou petit point : quel est ce symptôme ?

Nous l’avons dit, les points noirs devant les yeux ne doivent pas vous faire paniquer. En général, il s’agit d’une réaction parfaitement naturelle et surtout, qui finit par se dissiper. La disparition des taches noires a lieu bien souvent quelques minutes ou quelques heures après leur apparition.

  • La fatigue peut créer l’apparition de mouches oculaires. Une cure de sommeil est alors recommandée !
  • Chacun perçoit différemment les corps flottants : alors que certaines personnes voient des mouches, des taches ou des points, d’autres aperçoivent un filament, une toile d’araignée également ou encore des cheveux. Tout dépend de l’ombre qui sera projetée sur la rétine.
  • Des opacités de vitré : lorsque l’on parle de vitré, on se réfère à la partie de l’œil qui se trouve entre le cristallin et la rétine. Il s’agit d’un liquide visqueux transparent qui se compose, entre autres, d’eau et de protéines. Lorsque celles-ci se condensent, elle forment de minuscules agglomérats appelés granules. Les taches que l’on voit alors devant les yeux sont les ombres de ces granules.
  • Un symptôme qui accompagne le vieillissement : l’agglomération des protéines est le signe du vieillissement. En effet, c’est bien souvent les personnes de plus de 50 ans qui sont victimes de ces petits désagréments. La condensation du vitré est parfaitement naturelle, il n’y a donc aucune raison de s’inquiéter.
  • Plus ou moins handicapant selon les personnes : c’est vrai, alors que certains vivent très bien l’apparition de ces points noirs devant l’œil droit, l’œil gauche ou les deux yeux, d’autres subissent une expérience des plus désagréables. Cependant, dans la plupart des cas, c’est bien souvent la panique générée par cette apparition qui crée ce sentiment de gêne.

Quel est le traitement à envisager contre la mouche devant les yeux ?

Dans le cas que nous venons de voir, il n’existe aucun traitement approprié. De plus, l’homéopathie n’y fera pas grand-chose. En effet, les médecins préfèrent rassurer les patients, en leur assurant que cela « va passer » d’un moment ou un autre.

Une fois que les causes des mouches noires devant les yeux sont clairement expliquées, la gêne a tendance à disparaître, ainsi que le stress des patients. Néanmoins, certaines situations doivent particulièrement vous inquiéter et vous pousser à contacter rapidement votre médecin. C’est justement ce que nous allons voir tout de suite.

Certaines situations nécessitent de s’inquiéter

  • Lorsque les taches noires se multiplient : si l’apparition de diverses taches noires dans le champ de vision est brutale, il est nécessaire de contacter votre ophtalmologue au plus vite. En effet, il peut s’agir d’une inflammation de l’uvée ou d’une hémorragie située dans le vitré. En général, ce problème intervient après avoir pris un coup sur l’œil. Les mouches sont dans ce cas l’un des autres symptômes qui peuvent survenir. Cependant, les taches multiples qui dansent devant vos yeux peuvent également être le signe d’une hypertension artérielle. Voilà qui devrait vous alerter également.
  • Lorsque l’apparition de cette mouche, ou papillon est précédée par un flash : vous risquez dans ce cas un déchirement de la rétine, car le vitré tire dessus et risque de l’endommager. Le traitement consiste, dans un premier temps, à un « fond de l’œil ». Cet examen est réalisé avec une sorte de miroir, permettant d’avoir une vue d’ensemble de la rétine. Si une fragilité est repérée, le laser est une méthode efficace pour traiter ou prévenir le déchirement de la rétine. L’opération au laser s’effectue sous anesthésie et prévient également le décollement du vitré. En effet, il ne s’agit pas ici de supprimer les mouches devant les yeux, car elles ne représentent qu’un symptôme du problème initial.
  • Lorsqu’une tache fixe vient perturber la vision : voilà le signe d’un bouton de choriorétinite. La membrane postérieure de l’œil, ainsi que la rétine sont enflammées. Dans certains cas, aucun traitement n’est nécessaire. En revanche, si au bout de quatre mois le patient souffre toujours d’une tache fixe au centre de la vision, accompagnée d’une baisse de l’acuité visuelle ou d’un mal de tête, il est nécessaire d’envisager un traitement de photocoagulation par laser.

Comment reconnaître les différents types de mouches ?

Il est très simple de reconnaître un décollement du vitré ou une lésion sur la rétine. Pour cela, il suffit d’observer le mouvement des mouches :

  • Si les taches bougent de façon synchronisée ou décalée, il s’agit dans ce cas d’un problème de vitré.
  • Si la ou les taches sont fixes, c’est le signe d’une lésion rétinienne.

Vous trouverez également sur europarchive.org :