EuropArchive.org » Finance » Existe-t-il des restrictions à un regroupement de crédit ?

Existe-t-il des restrictions à un regroupement de crédit ?

Le rachat de crédit est une solution extrêmement pratique pour les ménages surendettés. Cela leur permet de profiter des taux actuellement extrêmement bas, de regrouper tous leurs crédits en une seule mensualité et ainsi de diviser parfois par deux le coût mensuel de leur endettement. Cependant, cette solution n’est pas accessible à tous et il existe certaines restrictions qu’il faut connaître avant de se lancer dans les démarches.

Combien de crédit est-il possible de regrouper ?

Il est important de distinguer plusieurs types de rachat de crédit. Ces différents types sont déterminés par le nombre de crédits rachetés. Effectivement, beaucoup d’organismes refuseront de ne vous racheter qu’un seul crédit. Ceux qui acceptent sont généralement convaincus par l’intérêt qu’ils auront à ramener chez eux un client comme vous. Les personnes surendettées ont donc peu de chances d’en obtenir un.

En revanche, un regroupement de crédit concerne forcément au moins deux crédits. Ensuite, il n’y a pas de limite officielle du nombre de crédits qu’il est possible de regrouper. Néanmoins, un surendettement si excessif que même un regroupement ne saurait le résoudre vous empêchera de convaincre n’importe quel organisme de racheter vos crédits. Il faut donc limiter son surendettement à tout prix.

L’importance d’une situation personnelle stable ?

Être en situation de surendettement n’implique pas forcément de ne pas avoir une situation stable ou avantageuse. Certains ménages qui se trouvent dans le haut de la classe moyenne et qui gagnent très bien leur vie peuvent se retrouver en situation de surendettement. Par ailleurs, tous ceux qui font appellent à un regroupement de crédit ne sont pas toujours en situation de surendettement non plus.

Dans tous les cas, pour obtenir un rachat de crédit et profiter de taux avantageux, il est très important de pouvoir justifier d’une situation professionnelle stable. Généralement, le surendettement survient de la multiplication des prêts. Avec un regroupement, les frais seront plus bas, mais l’organisme sera aussi très regardant sur vos capacités d’emprunt.

Le problème des fichiers de la Banque de France

Enfin, il y a une des restrictions les plus importantes : avoir son nom inscrit sur l’un des fichiers de la Banque de France. Que ce soit le fichier central des chèques (FCC) ou le fichier des incidents de paiement des crédits aux particuliers (FICP), ces fichiers sont consultables par tous les organismes de prêts en France.

Or, beaucoup d’organismes refusent de prêter à ceux dont le nom figure sur l’un de ces fichiers. Malheureusement, beaucoup de personnes surendettées finissent par s’y retrouver. Il faut donc réagir vite en cas de surendettement pour éviter que les incidents se multiplient et pour ne pas se retrouver sur l’un de ces fichiers. Une fois qu’un nom y est inscrit, il y reste maximum cinq années.