EuropArchive.org » Auto / Moto » Où acheter sa voiture d’occasion en Europe ?

Où acheter sa voiture d’occasion en Europe ?

Acheter un véhicule d'occasion

Le marché de la voiture d’occasion est plein d’excellentes opportunités pour ceux qui aimeraient faire des économies. Il est tout à fait possible d’y trouver des voitures presque neuves à des prix défiant toute concurrence. De plus, le marché ouvert européen permet de profiter de certaines bonnes affaires encore meilleures à l’étranger. Malgré tout, il vaut souvent mieux faire appel à un mandataire pour ne pas risquer d’avoir de mauvaises surprises.

Acheter sa voiture d’occasion en Allemagne

Acheter une voiture en Allemagne, qu’elle soit d’occasion ou non, est relativement facile et permet de trouver les derniers modèles des meilleures marques allemandes à des prix généralement plus bas qu’en France. Pour cela, il suffit de se rendre sur des sites spécialisés. Ils sont nombreux sur Internet et vous y trouverez rapidement votre bonheur.

Cependant, avant de pouvoir ramener votre voiture en France et la conduire, vous allez devoir vous rendre en Allemagne et déclarer l’achat de la voiture. Vous allez ensuite devoir faire une demande de plaque d’immatriculation d’exportation pour pouvoir conduire dans le pays et en France. Vous devrez aussi amener votre voiture au garage pour obtenir un certificat de conformité.

Une fois rentré en France, vous n’obtiendrez votre carte grise française qu’en échange de tous les papiers conformes allemands (carte grise allemande, certificat de conformité, immatriculation temporaire, etc.). Évidemment, si vous passez par un mandataire auto Allemagne, les démarches seront bien moins lourdes et vous finirez par faire des économies.

Acheter sa voiture en Italie

L’Italie est également un pays particulièrement réputé pour la qualité de certaines de ses voitures. Il n’est donc pas étonnant que beaucoup de Français achètent leur voiture d’occasion directement sur place. Cependant, l’Italie présente certaines difficultés pour les acheteurs, notamment la barrière de la langue. Les garagistes italiens maîtrisent généralement mal l’anglais et pas le français.

Cependant, vous trouverez un très large choix de voitures et à des prix très intéressants par rapport au reste de l’Europe. En revanche, il n’est pas rare de trouver la voiture de ses rêves, de contacter le garagiste pour la réserver, de se rendre sur place et de découvrir que la voiture a déjà été vendue à quelqu’un d’autre. Là encore, un mandataire peut s’avérer être une aide précieuse.

Pour les démarches, pensez à vous assurer que la voiture vous est vendue avec son « libretto », le certificat d’immatriculation avec tous les anciens propriétaires. Le certificat de propriété de celui qui vous vend la voiture et la facture d’achat. Vous devrez également payer un certificat de conformité européen.

Acheter sa voiture en Belgique

Le marché de la voiture d’occasion en Belgique est particulièrement apprécié par les Français qui ne résident pas très loin de la frontière. Il est possible d’y faire de très bonnes affaires, souvent meilleures qu’en France. Pour le paiement, un chèque de banque reste l’idéal pour que l’acheteur comme le vendeur puissent se faire confiance.

Pour être sûr que tout soit dans les règles, assurez-vous que le vendeur vous remette, au moment de l’achat, outre les clés de la voiture : la facture d’achat avec le même nom que sur la carte grise, le certificat d’immatriculation (un papier rose), le certificat de conformité européen et, enfin, un certificat de passage au contrôle technique (pas obligatoire, mais fortement conseillé).

Si vous ramenez votre nouvelle voiture en France en la conduisant, vous aurez besoin d’une plaque d’immatriculation de transit. Ensuite, procurez-vous un quitus fiscal pour être exonéré de la TVA et envoyez-le au fisc avec une photocopie de votre pièce d’identité et un justificatif de domicile de moins de trois mois. Enfin, allez à la préfecture et fournissez tous les papiers de la voiture pour obtenir une immatriculation française.

Acheter sa voiture en Espagne

L’Espagne n’est pas un pays connu pour ses constructeurs de voitures. Néanmoins, le pays regorge de bonnes affaires sur le marché de l’occasion. Les Espagnols conduisent beaucoup et ils aiment les bonnes voitures. Résultat, ils changent souvent de véhicule et le marché de l’occasion y est très développé. Les mandataires et professionnels de l’occasion sont donc nombreux et disponibles.

En Espagne, il y a même des ferias organisées pour vendre des voitures. Toutes les villes du pays en organisent au moins une par an dans les trois derniers mois de l’année. Ces « fêtes de la voiture d’occasion » sont idéales pour comparer les modèles et trouver la meilleure affaire possible. Vous pouvez même vous amuser à parcourir le pays pour en visiter plusieurs.

En matière de démarches, l’Espagne fonctionne au même régime que tous les autres pays dont nous vous avons déjà parlé. Voilà pourquoi il est important de vérifier que le vendeur vous remet tous les papiers nécessaires et qu’ils sont tous en ordre. Quand vous rentrerez en France, vous aurez besoin de tous ces papiers pour échapper à la TVA, obtenir une plaque d’immatriculation et vous rendre au contrôle technique.