EuropArchive.org » Auto / Moto » Le gouvernement annonce la mise en place de 400 nouveaux radars plus puissants

Le gouvernement annonce la mise en place de 400 nouveaux radars plus puissants

Nouveau Radar

Alors que la mortalité sur les routes a augmenté au début de l’année 2019, le gouvernement a choisi de contre-attaquer en investissant dans l’installation de radars nouvelle génération. Les opposants s’insurgent déjà contre cette décision qui ne réglera pas le problème de la mortalité puisque la vitesse ne serait à l’origine que de 10 % des accidents. D’un autre côté, les solutions de transports rapides y voient l’occasion de se développer encore un peu plus.

Un radar plus solide et plus efficace

Ce nouveau modèle de radars, qui porte le nom de « Mesta Fusion 2 », mais que l’on surnomme souvent radar tourelle, est perché à quatre mètres de hauteur pour réduire les risques de dégradation que ses prédécesseurs ont souvent subies.

Cette position en hauteur permet au radar entièrement informatisé de scanner huit voies en même temps, de surveiller la bande d’arrêt d’urgence et de faire la différence entre les différents véhicules pour distinguer celui qui est en excès de vitesse des autres.

Les trajets en voiture diminueront-ils ?

Alors que les grandes villes sont de plus en plus difficiles à pratiquer en véhicules motorisés, ces nouveaux radars vont encore plus dissuader les gens pressés de prendre leur voiture. Des solutions alternatives se développent dans les grandes villes, comme celle de prendre un taxi-moto à Paris quand on doit rejoindre en vitesse un aéroport ou une gare.

Il est vrai que la forte concentration de véhicule en agglomération rend la voiture de moins en moins pratique et de moins en moins utile. Certains automobilistes avaient pris l’habitude de compenser cette perte de temps par des excès de vitesse. Désormais, avec ces radars surpuissants, il sera presque impossible de passer entre les mailles du filet.

Un radar qui contrôle bien plus que la vitesse

Pour le moment, le ministère de l’Intérieur a annoncé que ces radars étaient déployés pour contrôler uniquement la vitesse des automobilistes. Cependant, il est également capable de scanner l’habitacle à travers le pare-brise pour détecter si le conducteur téléphone au volant et si tous les passagers sont correctement attachés.

Enfin, le gouvernement a accepté que chaque radar déployé soit accompagné de trois radars leurres. Ainsi, il sera impossible de savoir exactement quel radar est le bon. Les forces de l’ordre pourront même déplacer les radars pour s’assurer que les automobilistes ne s’y habituent pas et ne prennent pas l’habitude d’accélérer à certains endroits dangereux.