EuropArchive.org » Finance » Comment bien choisir son assurance vie ?

Comment bien choisir son assurance vie ?

On ne choisit pas à la légère son assurance-vie ! Il s’agit d’un engagement sur le moyen ou le long terme. Il est donc important de peser le pour et le contre avant de sélectionner la solution qui vous conviendra le mieux. Les offres sont très variées en fonction des risques que vous souhaitez prendre, et le profil de chaque épargnant est très différent. Les établissements bancaires ont donc imaginé des assurances-vie variées pour répondre à chaque client.

Définir précisément son profil d’épargnant

C’est en cernant au mieux votre capacité à épargner mais aussi votre projet que vous allez dessiner votre profil. C’est une étape très importante pour comprendre ce que vous pouvez épargner et ce dont vous aurez potentiellement besoin pour subvenir à la vie quotidienne. Le profil d’épargnant est aussi lié à votre audace ! Avant de choisir son assurance-vie, il faut donc répondre à des critères précis en vue d’évaluer votre profil. Vous pouvez aussi utiliser un simulateur pour calculer le coût de son assurance vie.

Illustration de l'assurance vie en famille

Quelle durée de placement ?

Si vous ne souhaitez pas investir sur le long terme, l’assurance-vie n’est pas le produit financier dont vous avez besoin. L’assurance-vie commence à être intéressante si vous placez votre argent pendant au minimum 3 ans. Il faut en effet laisser son argent sur l’assurance-vie pendant plusieurs années pour que cela soit vraiment rentable. Cette épargne représente donc un placement sur le long terme d’un argent dont vous n’avez pas la nécessité immédiatement.

Si vous souhaitez juste placer de l’argent pour vous payer des vacances ou pour acheter une voiture dans un an, il vaut mieux se tourner vers un livret d’épargne simple. Les fluctuations du marché boursier impactent l’assurance-vie à la hausse ou à la baisse. Il faut donc plusieurs années pour lisser ces fluctuations. Le traitement fiscal est aussi beaucoup plus intéressant si votre assurance-vie s’étend sur huit ans environ.

Qu’est-ce que le fonds en euros ?

Le fonds en euros est un fonds monétaire qui est géré par la compagnie d’assurance. C’est ce fonds qui permet de constater la performance d’une assurance-vie. C’est le capital qui est garanti par l’assureur. Il faut juger de ce fonds en euros sur plusieurs années car bien souvent la première année, il n’est pas du tout intéressant. Le taux de rémunération est relativement faible, mais c’est aussi la sécurité de ne pas perdre tout l’argent que vous placez sur votre épargne. De ce fonds en euros, il faudra retirer les frais pour estimer ce qu’il rendra vraiment.

Retirer de l’argent si vous le souhaitez

L’assurance-vie offre une vraie souplesse et il est possible d’y déposer ou ôter de l’argent comme vous le souhaitez selon votre contrat. Il est possible d’y souscrire en optant pour :

  • un versement unique à l’ouverture
  • un versement initial puis des versements réguliers
  • un versement initial puis des versements libres mais la somme versée est souvent fixée à au moins 100€.

Attention toutefois aux retraits qui sont effectués avant les huit ans, car la fiscalité sera alors modifiée. L’intérêt est tout de même de ne pas toucher à l’épargne déposée sur l’assurance-vie.

Quels sont les frais liés à une assurance-vie ?

C’est sur cette donnée que vous allez noter les principales différences des offres d’assurance-vie. Il est primordial de comparer les frais liés aux assurances et à la gestion de votre contrat avant de choisir, car cela peut rapidement changer la donne. Il existe différents frais d’assurance-vie.

Les frais sur versements

On les nomme aussi les frais commerciaux ou les frais initiaux. Ils sont obligatoirement prélevés à l’ouverture, mais aussi lors de versements par le souscripteur. Il faut compter environ 3 à 5 % du montant des versements. Mais certains contrats d’assurances-vie ne sont pas soumis aux frais de versements, renseignez-vous pour connaître ce taux en particulier si vous voulez faire des versements réguliers. Si vous faites des versements très élevés, sachez que vous pouvez négocier pour réduire le montant des frais.

Les frais de gestion

Ce sont les frais annuels qui servent à payer les services de l’assureur qui s’occupe de la gestion de votre contrat d’assurance-vie. Le taux de ces frais de gestion sont calculés sur les sommes nettes versées mais également sur les intérêts. Il faudra donc trouver un contrat d’assurance-vie avec des frais de gestion réduits pour ne pas jouer en défaveur sur votre épargne.

Les frais d’arbitrage des contrats multisupport

Ce sont des frais qui sont appliqués si vous changez la nature d’un actif sur votre contrat d’assurance-vie. Sur certains contrats, vous avez droit à un ou plusieurs arbitrages sans frais par an. Il est alors possible de transférer des actions en obligations.

La différence entre les contrats d’assurance-vie

L’assurance-vie se décline selon différentes contraintes :

  • L’assurance-vie versée en capital ou en rente à l’assuré, s’il est toujours en vie au terme du contrat.
  • L’assurance-décès souscrite pour offrir une épargne à une autre personne. C’est pour mettre la famille à l’abri si jamais l’assuré venait à décéder. Le montant du capital est alors versé à un ou plusieurs bénéficiaires.
  • L’assurance-vie mixte permet à l’assuré de récupérer le capital s’il est en vie, ou la transmission de cette somme à un bénéficiaire en cas de décès de l’assuré.

Signature d'un contrat d'assurance vie

La gestion d’un contrat d’assurance-vie

La gestion est aussi modulable en fonction de vos connaissances du marché financier. Elle peut être :

  • gérée librement : c’est vous qui décidez de répartir votre épargne en fonction des supports qui vous intéressent. Vous êtes alors libre de placer vos économies mais cela demande une bonne maîtrise du marché et aussi du temps à consacrer à cela.
  • gérée par un courtier : c’est un professionnel qui gère pour vous votre contrat d’assurance-vie.
  • gérée sous mandat : c’est la solution où vous déléguez totalement la gestion de votre contrat d’assurance-vie. C’est la compagnie d’assurances qui décide de confier votre contrat à une société habilitée pour la gestion des assurances-vie. Le profil que vous choisirez au départ définira les risques que vous êtes prêt à prendre : à vous de voir si vous souhaitez une épargne sans risque mais avec faible revenu, ou si vous êtes plus ambitieux et que vous pouvez aussi accepter un certain risque de perte.