EuropArchive.org » Finance » Les Français sont-ils accros au crédit à la consommation ?

Les Français sont-ils accros au crédit à la consommation ?

Emprunter de l'argent

Les français sont les numéros un du crédit. Rien qu’entre le mois d’avril et de juin, le volume de prêts à la consommation a pratiquement doublé. Cependant, le crédit à la consommation connaît de nombreuses déclinaisons.

Un risque de surendettement ?

L’inflation est relativement faible, ce qui veut dire que la différence entre les prix des biens de consommation et les salaires ne se fait pas au détriment des salariés. Cela a dégagé suffisamment de pouvoir d’achat, ce qui encourage le crédit à la consommation. Le faible niveau des taux d’intérêts joue également beaucoup dans l’engouement des français à emprunter de l’argent aux banques.

Cependant, attention au revers de la médaille, qui est le surendettement des ménages. Grâce aux taux d’intérêts très bas, on peut aujourd’hui emprunter à bon prix. La Banque de France s’est récemment inquiétée de cet emballement du crédit. L’an dernier déjà, les crédits accordés par les banques et autres organismes aux ménages et entreprises avaient augmenté de 6 %, contre une augmentation de l’économie d’uniquement 1,5 %. Il est donc demandé aux banques de mettre des réserves aux souscriptions à des crédits, afin de pouvoir amortir les pertes en cas de coup dur.

Quelle différence entre prêt personnel et crédit renouvelable ?

Il convient de bien faire la différence entre le prêt personnel ponctuel et le crédit renouvelable. Le crédit renouvelable et prêt personnel sont tous deux des crédits sans justificatifs. En d’autres termes, l’emprunteur peut les utiliser librement, sans avoir à fournir de justificatif à la souscription. Les deux prêts peuvent être utilisés pour l’achat d’équipements mobiliers, ou pour financer un voyage, ou encore pour payer des factures par exemple. La véritable différence entre le prêt personnel et le crédit renouvelable réside dans la flexibilité dont ce dernier fait preuve. En effet, le crédit renouvelable représente davantage une somme que l’emprunteur pourra utiliser en fonction de certaines circonstances particulières.

Par exemple, pour un crédit renouvelable de 4 000€, l’emprunteur a le choix d’utiliser la totalité du prêt, ou simplement une partie. Il devra alors rembourser uniquement ce qu’il utilise réellement. S’il n’utilise que 1 000€, il ne devra donc rembourser que cette somme-là, avec les intérêts qui vont avec, bien évidemment. Une fois qu’il aura remboursé les avances de fonds, il disposera à nouveau d’un crédit de 4 000€, d’où la désignation de « renouvelable ». Le bénéficiaire dispose donc d’une liquidité disponible à tout moment. C’est pourquoi il est préconisé aux emprunteurs de se tourner vers le crédit personnel, avec un coût plus faible mais surtout plus facile à déterminer, sous peine de rester endetté à durée indéterminée.