EuropArchive.org » Santé » Comment combattre naturellement les allergies au pollen

Comment combattre naturellement les allergies au pollen

Allergies au pollens

Chaque année, le retour du printemps est une joie, mais pas pour ceux qui souffrent de graves problèmes d’allergies saisonnières. Avec la pollution atmosphérique, les allergies s’aggravent et près de 25 % des Français en souffrent. Certains choisissent de se faire désensibiliser, d’autres de prendre un traitement médicamenteux. Pourtant, il existe aussi des solutions naturelles pour limiter l’impact de ces allergies.

Limiter ses contacts avec le pollen

Le pollen est invisible la plupart du temps, mais on le trouve partout au printemps. Il envahit l’air, se mélange à la pollution et forme une petite bombe allergique qui provoque d’importants symptômes chez certains patients (fatigue, maux de tête, surdité partielle, conjonctivite, rhinite, asthme, etc.). Il faut donc limiter ses contacts avec le pollen.

Pour cela, rincez-vous les cheveux et le visage à l’eau froide avant de dormir pour en chasser le pollen. Changez vos draps plus régulièrement pour mieux dormir, car eux aussi captent du pollen. Changez également souvent de vêtements pour limiter vos contacts avec le pollen. Vous pouvez également porter des lunettes pour protéger vos yeux, voire un masque si vous êtes très sensible.

Acheter un diffuseur d’huiles essentielles

Les allergies peuvent aussi être combattues grâce à la diffusion d’huiles essentielles. Évidemment, il ne s’agit pas là d’un produit miracle, mais simplement d’une méthode efficace pour débarrasser l’air du pollen. Diffuser de l’huile essentielle de lavande va notamment désinfecter l’air et le débarrasser d’une partie importante du pollen. Vous n’avez plus qu’à passer l’aspirateur (avec filtre évidemment).

Il est également possible de mettre un déshumidificateur en place. Celui-ci captera le pollen restant sans son filtre et vous serez plus tranquille. Malgré tout, vivre enfermé pendant les semaines de vos allergies n’est pas la solution et vous allez devoir aérer votre intérieur pour le débarrasser de la pollution. L’idéal, c’est de l’aérer quand les taux de pollen sont les plus bas.

Devenir un allergique connecté

Le pollen est directement envoyé par les arbres dans l’espoir qu’il rencontre une fleur femelle et que cela forme ensuite un fruit. Néanmoins, les arbres n’envoient pas tout le pollen qu’ils sont capables de fabriquer en une seule journée. Au contraire, la diffusion du pollen répond souvent à des cycles bien particuliers. Grâce à des sites Internet et des applications, vous pouvez surveiller ces cycles et ouvrir vos fenêtres quand ils sont au plus bas.

Pour que l’utilisation de ces sites et de ces applications soit encore plus efficace, vous devriez d’abord prendre la peine d’identifier exactement à quel type de pollen vous êtes le plus sensible. Ainsi, vous pourrez encore plus précisément déterminer les moments de crise où vous devez éviter de sortir et les moments plus calmes.