EuropArchive.org » Divers » Choisir le bon verbe : amener, emmener, apporter, emporter

Choisir le bon verbe : amener, emmener, apporter, emporter

Femme devant un ordinateur

Apporter ou emporter ? Amener ou emmener ? Aaaah cette langue française et ses nombreux verbes qui prêtent à confusion… Il faut bien l’avouer, ces 4 verbes donnent du fil à retordre à de nombreuses personnes. Si pour beaucoup, amener et emmener signifient la même chose, ce n’est pas la réalité. Tout comme apporter et emporter. En effet, ces verbes ont bien des similarités, mais ils ont aussi des différences. Vous êtes perdu ? Pas d’inquiétude, cet article vous permettra de démêler le faux du vrai… Ne vous chamaillez plus avec vos camarades ou collègues à ce sujet, parcourez cet article pour découvrir les explications et pour ne plus faire d’erreurs. Vous n’êtes plus qu’à quelques lignes de savoir comment employer le bon verbe !

Apporter et emporter : comment choisir le bon verbe ?

Ils se ressemblent, se confondent et pourtant, les verbes “apporter” et “emporter” sont bien différents. Mais comment les distinguer ? Vous allez découvrir que cela n’est pas si compliqué.

Tout d’abord, il est important de s’attarder sur la construction de ces verbes. En effet, quand on y regarde de plus près, on remarque que ces deux verbes sont tous deux constitués à partir d’un autre verbe : porter. Cette similarité entre les deux verbes est très importante. En effet, cela signifie que ces verbes sont utilisés quand on peut prendre quelque chose dans les mains ou dans les bras… Comme vous l’aurez compris, ces verbes s’utilisent donc pour parler d’objets, de choses qui sont inanimées. On ne peut pas emporter ou apporter une personne. C’est la première chose à retenir pour savoir quand employer ces deux verbes.

Maintenant, il est question de les différencier. En effet, vous vous demandez certainement pourquoi il serait plus pertinent d’utiliser le verbe “emporter” dans la phrase “j’ai pris des plats à emporter”, ou le verbe “apporter” dans la phrase “j’ai apporté le dessert”. Tout est une question de position, et de ce que vous comptez faire avec l’objet (ou de ce que vous avez fait). Pas de panique, si vous n’y comprenez rien, c’est très simple, il suffit de répondre à cette question : est-ce que vous portez l’objet pour le déposer quelque part ou est-ce que vous prenez l’objet avec vous ?

En effet, le verbe apporter, composé du préfixe -a, doit être employé quand l’objet que l’on porte, est conduit d’un lieu à un autre pour le déposer.

Exemple : Il apporte des légumes à sa mère.

Dans cet exemple, on comprend bien que les choses inanimées, à savoir les légumes, sont déposés et laissés sur place.

Place au verbe emporter, composé du préfixe -em. Ce dernier doit être employé quand la personne s’éloigne d’un lieu en emportant l’objet avec elle, en d’autres termes, elle conserve l’objet avec elle en s’éloignant de l’endroit d’origine.

Exemple : Nous avons emporté 3 grandes valises pour notre voyage.

Ces explications vous permettront de ne plus vous tromper ! Mais ce n’est pas terminé…

Amener et emmener : comment choisir le bon verbe ?

Voilà deux autres verbes souvent confondus : amener et emmener. Il est, une nouvelle fois, important de s’attarder sur la construction de ces deux verbes… Comme vous l’aurez remarqué, ils sont tous les deux constitués du verbe “mener” qui signifie “conduire quelqu’un”, “diriger”. Cela nous donne donc une information très importante ! Ces verbes sont utilisés lorsqu’on parle d’individus ou d’animaux, et non pas pour parler d’objets ou de choses inanimées. À une exception près, les objets qu’on ne peut pas porter !

Mais comment les différencier ? Une nouvelle fois, tout est une question de position et de déplacement.

Le verbe emmener est composé du préfixe -em qui insiste sur le lieu de départ. Ce dernier signifie que le sujet part avec quelqu’un d’un lieu, pour en rejoindre un autre. Plus simplement, on emmène quelqu’un d’un point A à un point B en restant avec cette personne.

Exemple : Je vais rester à la maison pendant que tu emmènes les enfants au cinéma.

Place au verbe amener. Ce dernier est composé du préfixe -a, qui insiste sur le point d’arrivée. Ce verbe signifie conduire quelqu’un vers un lieu ou auprès de quelqu’un. On amène quelqu’un, qui se trouve loin du point d’arrivée, vers ce point d’arrivée. Ce verbe sous-entend également que l’on dépose la personne à cet endroit. Il n’est pas forcément question de rester avec elle.

Exemple : J’amène ma mère chez le kiné tous les lundis.

Vous êtes maintenant incollable sur les différences entre ces verbes ! Mais rassurez-vous, la langue française vous réserve encore de belles surprises !