EuropArchive.org » Travail » 2021 : retour en présentiel pour les entreprises, comment ressouder les équipes ?

2021 : retour en présentiel pour les entreprises, comment ressouder les équipes ?

Réunion d'équipe

Depuis le début de l’année 2020, les entreprises et leurs salariés ont dû s’adapter à la mise en place du télétravail. Certaines entreprises avaient déjà recours à cette méthode, pour d’autres, ce fut une grande découverte. Aujourd’hui, en janvier 2021, les salariés se sont organisés afin de pouvoir travailler de chez eux sans difficulté, mais le présentiel devrait bientôt faire son grand retour. Comment cela va-t-il se passer ? Quels sont les bons réflexes à avoir pour que le retour des équipes au bureau se passe bien ?

La reprise du travail en présentiel en 2021

2021 est synonyme d’espoir. Le monde entier avait envie que l’année 2020 se termine pour passer à une nouvelle année, une année pleine de promesses. Le mois de janvier commence difficilement. Les mesures sanitaires sont floues et on ne sait pas vraiment vers quel avenir nous sommes en train de nous diriger. Toutefois, à partir du 7 janvier, le protocole sanitaire s’est assoupli au sein des entreprises et le retour en présentiel, pour ceux qui le souhaitent, a été accepté, mais seulement pendant une journée par semaine.

Cet assouplissement va permettre aux personnes se sentant délaissées d’avoir à nouveau du contact avec leurs collègues et de pouvoir échanger plus facilement avec leurs collaborateurs. Malheureusement, des rumeurs courent. Il est possible qu’un troisième confinement soit annoncé par Jean Castex lors de sa conférence de presse ce 14 janvier. Malgré cela, les entreprises et les salariés doivent se préparer. Le grand retour au sein des locaux aura bien lieu un jour.

Les méthodes à appliquer pour ressouder ses équipes

Bientôt un an que les entreprises et leurs salariés alternent entre télétravail et journées en présentiel tout en respectant des mesures sanitaires strictes. Il est maintenant temps de penser à l’après. L’arrivée du vaccin est de bon augure, il faut se préparer pour les prochaines étapes. Travailler de chez soi, animer ou participer à des réunions en visio, communiquer seulement à l’écrire ou par téléphone… Une nouvelle façon de travailler a été imposée. L’objectif de l’année 2021 est de concilier ce que l’on a appris durant cette dernière année avec les habitudes que nous avions en amont de la crise sanitaire. Et le retour va être le sujet principal.

Quelques astuces simples à mettre en place peuvent faciliter ce grand retour des équipes. En tant que directeur d’une entreprise ou manager d’une équipe, la première étape est de savoir et de comprendre comment se sent l’ensemble de l’équipe. Quelles sont leurs peurs, leurs interrogations ? Et, comment imaginent-ils l’avenir proche ou lointain ? Les échanges de ce type sont souvent très appréciés lors des évènements d’entreprise. Opter pour un séminaire résidentiel à Paris ou dans une autre ville, va permettre à chaque membre d’exprimer son ressenti, mais aussi de faire un point sur les objectifs réalisés et les objectifs à venir.

L’écoute et l’empathie devront être les deux mots d’ordre. Le déconfinement total et l’après crise peut faire peur à beaucoup de personnes. Au sein d’une même entreprise, plusieurs états d’esprit peuvent se faire face : les enthousiastes à l’idée de reprendre une vie « normale », les nostalgiques qui s’étaient bien habitués au télétravail et les angoissés qui n’osent pas s’approcher de leurs collègues. Il va falloir que toutes ces personnes entre elles soient indulgentes et l’adaptation sera de mise. Pour cela, il est indispensable de retravailler le plan d’action de l’année 2021 et de le travailler avec l’avis, les envies, les contraintes et leurs peurs de chaque membre peut permettre de réaliser un retour à la normale en douceur. Il est parfois difficile au sein d’une grande équipe de faire du cas par cas pourtant, cela semble essentiel aujourd’hui. Certaines personnes ont très bien vécu cette crise de la COVID-19, ils en ont profité pour prendre du temps pour eux, pour se remettre en question, pour réfléchir à leur avenir… D’autres ont eu peur, ont perdu des proches, ont angoissé pendant des mois face à ce virus. C’est cette différence qu’il va falloir réussir à prendre en compte pendant l’application des nouvelles mesures.