Accueil Divers Travailler dans le froid : quelles sont les précautions à prendre ?

Travailler dans le froid : quelles sont les précautions à prendre ?

De nombreux travailleurs français, chaque jour, sont exposés au froid sur leur lieu de travail. Que ce soit dans un entrepôt frigorifique, à l’extérieur en période hivernale ou en chambre froide, il est important d’être vigilant. En effet, le travail dans le froid présente plusieurs risques pour la santé. Voici ce qu’il faut savoir.

Le froid présente des risques pour la santé

Les employés travaillant dans des températures basses sont exposés à des risques pour leur propre santé s’ils ne respectent pas les consignes de sécurité. En effet, l’employeur est dans l’obligation de faire parvenir les équipements nécessaires pour limiter et empêcher les risques liés au froid. En travaillant à une température de -10 °C, sans être équipé correctement, de nombreux risques sont encourus. Hypothermie, arythmie cardiaque, troubles de la conscience, etc.

Pour ce qui est d’une température avoisinant les -15 °C, des risques sont déjà présents en l’espace d’une heure. En effet, le grand froid endommage fortement la peau qui est exposée et prend la forme de gelures. Dans certains cas, ces gelures peuvent avoir des effets irréversibles sur les endroits où ils apparaissent. Pour éviter ces soucis de santé, il existe de nombreux professionnels qui proposent, par exemple, de s’équiper correctement à l’aide de vêtements pour les professionnels.

Quelles professions sont concernées ?

Le travail au froid concerne de nombreuses professions en France. Certains travaillent dans des lieux conçus pour la conservation d’aliments en tout genre par le froid. Ces derniers côtoient chaque jour le froid, car c’est le cœur même de leur profession. Tandis que d’autres professionnels subissent le froid uniquement en période hivernale. Par exemple, on retrouve les agents d’exploitation sur les routes, les saisonniers en station de montagne, les travailleurs du BTP, et même les magasiniers avec les entrepôts ouverts.

Des précautions à prendre

L’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) précise régulièrement les précautions qu’il faut adopter lors du travail au froid. Dès que la température extérieure est inférieure à +5 °C, l’INRS confirme qu’il faut d’ores et déjà prendre des précautions. En effet, au-delà des risques cités plus haut dans l’article, une température de +5 °C accentue la fatigue. La dextérité manuelle baisse progressivement, les crampes et les glissades sont plus fréquentes avec un risque de se blesser.

Porter des vêtements et équipements adaptés

La première précaution, avant même de s’habiller chaudement, consiste à diminuer le temps passé dans le froid. Pour cela, il faut faire des pauses régulières dans une salle avec du chauffage. Concernant les vêtements, il est primordial de s’équiper correctement, avec des vêtements de professionnels. La multiplication des couches d’habits, en évitant les textiles qui font transpirer, permet de conserver la chaleur corporelle.

Il est important de couvrir toutes les parties du corps, y compris la tête, le cou et les extrémités comme les mains et les pieds. Pour cela, un bonnet, une écharpe, des gants rembourrés et des chaussures de sécurité résistantes au froid sont essentiels. Il est même recommandé de se réchauffer les mains régulièrement pour éviter les gelures.

Un devoir de protection

Les employeurs ont le devoir d’assurer la bonne santé de leurs employés sur les lieux de travail. Ainsi, des mesures de prévention sont mises en place. Cela passe par la fourniture d’équipements d’adaptés pour des conditions de travail à températures basses. Mais aussi par l’aménagement du travail. De cette façon, les employeurs peuvent mettre en place plusieurs types d’aménagements :

  • La mise en place d’un local de pause chauffé ;
  • L‘installation de panneaux de signalisation pour les endroits à risques ;
  • L‘adaptation des horaires de journée, comme de nuit, pour éviter les températures les plus extrêmes en extérieur ;
  • L‘organisation des activités extérieures en fonction de la météo ;
  • Limiter le temps d’exposition au froid tout en incluant des pauses régulières pour se réchauffer.

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

La santé des pieds, toujours au centre de l’attention des podologues

Souvent malmenés, et même parfois dédaignés, les pieds sont pourtant d'une grande importance. Et pour cause, chaque année, la Semaine Nationale de la Santé...

Travailler dans le froid : quelles sont les précautions à prendre ?

De nombreux travailleurs français, chaque jour, sont exposés au froid sur leur lieu de travail. Que ce soit dans un entrepôt frigorifique, à l'extérieur en...

Quels sont les rôles marketing d’un goodies pour une société ?

Toutes les entreprises du monde ont un regard sur leur image de marque et sur les services qu'elles proposent. Pour être pérennes sur le long...

Est-ce nécessaire de comparer avant d’acheter des pièces auto ?

Les adeptes de la mécanique automobile peuvent parfaitement réaliser l'entretien et la réparation de leurs véhicules. L'auto entretien d'un véhicule est une solution économique de...

Comment faire la simulation d’un rachat de crédit ?

En 2020, 47,4% des ménages se sont engagés auprès d'une banque pour un crédit. D'après les chiffres, ce sont près d'un tiers des Français...

Où investir dans l’immobilier locatif en France ?

Si vous avez immédiatement pensé à Paris, Marseille ou Lille, en lisant le titre, cet article est définitivement pour vous, car aucune de ces...

Zéro déchet : un mode de vie 100% éco-responsable

Vivre en mode zéro déchet est bien souvent résumé à un simple principe de recyclage. Pourtant, le but de ce mode de vie est de...

Comment bien protéger ses activités en ligne ?

Le temps passé sur les écrans est de plus en plus important. En période de confinement, cette habitude a même mené à booster de...