EuropArchive.org » Santé » Qu’est-ce qu’est le syndrome de Gilles de la Tourette

Qu’est-ce qu’est le syndrome de Gilles de la Tourette

Gestes non contrôlables, cries étranges, visages grimaçants, vulgarités…le syndrome Gille de la Tourette se reconnaît par ces tics vocaux et moteurs qui apparaissent avant l’âge de 18 ans. Mais que sait-on vraiment de cette maladie. Quels sont les symptômes ? La maladie est-elle héréditaire ? Et quels sont les traitements possibles de cette maladie?

La maladie de Gilles de la Tourette, c’est quoi ?

Le syndrome de Gilles de la Tourette abrégé sous le signe SGT est une maladie neuropsychiatrique. Ce trouble neurologique débute tôt, dès l’enfance et se caractérise par des tics qui peuvent être de type vocaux ou bien moteurs.

  • Les tics moteurs concernent l’ensemble des mouvements involontaires, brusques et qui se produisent régulièrement sans aucun contrôle possible. Les tics peuvent même apparaître lors du sommeil chez la personne atteinte et le stress peut accroître la fréquence d’apparition. Le tic moteur peut se caractériser par des gestes grossiers, cela s’appelle la copropraxie.
  • Les tics vocaux quant à eux correspondent aux mots, aux sons et aux bruits que va faire involontairement une personne et de façon répétée. Le tic vocal peut se définir par des propos grossiers ou « gros mots », cela s’appelle la coprolalie.

Les tics moteurs sont dits comme des mouvements moteurs qui ne sont pas contrôlés, ce n’est pas vraiment correct. Un grand nombre de personnes atteintes par le syndrome de Gilles de la Tourette, perçoivent l’arrivée imminente d’une crise de tics moteurs. Mais il leur est impossible de prédire quand cette décharge motrice va se produire, tout au mieux ils peuvent repousser le moment de la crise. Pour imager le problème, c’est comme quand vous avez le hoquet, si vous essayez de vous contrôler ou de vous arrêter…vous essayez, mais vous n’y parvenez pas toujours.

Le syndrome divisé en trois parties

Le syndrome de Gilles de la Tourette peut être classé en trois parties :

  • Les personnes ne présentant que de simples tics et des tics phonétiques ou sonores.
  • Les personnes qui présentent des tics associant la vulgarité
  • Les personne qui présentent des tics avec l’association d’autres pathologies telles que l’hyperactivité, les Troubles obsessionnels compulsifs (TOC), les Troubles Envahissants du Développement (TED), des troubles d’anxiétés ou encore des crises d’énervements accompagnées d’auto-agressivité.

Quels sont les autres symptômes ?

Outre les troubles vus précédemment, les personnes atteintes de la maladie de Gilles de la Tourette peuvent également avoir :

  • Des difficultés lors des périodes d’apprentissage de l’écriture, de la lecture ou encore du mal à apprendre à compter.
  • Du mal à contrôler leur impulsivité.
  • Des difficultés à se concentrer sur une tâche à accomplir.
  • Des difficultés lors de l’endormissement ou pendant le sommeil.

Comment diagnostiquer le Syndrome de la Tourette ?

La maladie de Gilles de la Tourette est généralement diagnostiquée chez l’enfant vers l’âge de 7 ans, avec une prédominance reconnue chez le petit garçon. Les premières manifestations de la maladie apparaissent entre trois et huit ans. Les premiers signes peuvent être les tics qui apparaissent sur le visage. Par exemple le fait de cligner les paupières, l’étirement du coin de la bouche ou la contraction des muscles de la bouche, le plissement du front et des sourcils. Tous ces tics involontaires sont répétés à une certaine fréquence. Un autre moyen de savoir si une personne est atteinte, c’est lorsque celle-ci commence à faire du bruit ou émettre des sons de façon involontaire.

Quelles sont les origines et causes de cette maladie ?

L’origine du Syndrome de Gille de la Tourette (SGT) ou le mécanisme qui provoque la maladie n’est pas encore connu. La maladie est complexe et combine sûrement plusieurs facteurs tels que la cause génétique, la cause neurologique et la cause environnementale. Des études tendent à démontrer que l’origine pourrait être une dérégulation du métabolisme de la dopamine.

Gilles de la Tourette, est-il héréditaire ?

Dans la majorité des cas, la transmission génétique est avérée, mais on ne connait pas en détail le mode de transmission, mêmes si certains gènes ont été repérés. Une personne touchée par le syndrome de Gille de la Tourette a une chance sur deux de le transmettre à ses enfants. Il semblerait que les jeunes garçons soient plus facilement atteints que les petites filles, en effet le syndrome touche quatre fois plus les hommes que les femmes.

Quels sont les traitements possibles contre Gilles de la Tourette ?

Malheureusement, il n’existe pas à ce jour de médicament permettant de guérir complètement la maladie. La prise en charge de la maladie de Gilles de la Tourette a fait l’objet en 2011 d’une publication qui recommande des traitements médicamenteux, des traitements comportementaux et une prise en charge psycho sociale. On constate cependant une diminution des symptômes en fonction de l’âge de la personne atteinte. Les tics apparaissant durant l’enfance tendent à s’estomper et même à disparaître dès l’âge adulte.