EuropArchive.org » Cuisine » Pomelo et pamplemousse, les alicaments alliés pour votre santé

Pomelo et pamplemousse, les alicaments alliés pour votre santé

Vous connaissez tous le pamplemousse et le pomelo. Ces agrumes acidulés à la peau de couleur jaune à l’extérieur et blanche à l’intérieur et au goût amer. Mais êtes-vous capable de faire la différence entre ces deux fruits ? Quels sont les bénéfices pour la santé à consommer du pamplemousse ?

Quelle est la différence entre un pamplemousse et un pomelo ?

En France, on confond souvent le pamplemousse et le pomelo. Par abus de langage on utilise souvent le terme pamplemousse ou pomelo pour désigner le même fruit. Or ces deux agrumes, même s’ils font partie du genre Citrus, proviennent de deux différentes espèces, le vrai pamplemousse ou pomelo chinois (Citrus maxima) et le pomelo « classique » ou hybride (Citrus paradisi). Cette confusion peut provenir du fait que pamplemousse originaire d’Asie en anglais se dit « Pomelo ». Le pomelo quant à lui se traduit en anglais « grapefruit » car il pousse en grappes dans l’arbre.

  • Le pomelo chinois peut être énorme (jusqu’à 4,5 kg) et possède une écorce épaisse de couleur verdâtre ou jaune ou rosée. La texture du pamplemousse est croquante avec un goût doux, plus ou moins amer et peu acide.
  • Le pomelo est un hybride américain issu du pamplemoussier et de l’oranger doux. De taille plus petite, sa peau est plus mince et de couleur jaune ou rose. Sa chair est très juteuse, elle est amère pour la variété Duncan (Jaune) et plus sucrée et sans amertume pour les variétés Sunrise et Ruby (Rose).

Au quotidien nous consommons davantage de pomelos que de pamplemousse. Le pomelo est plus fréquent sur les étales des supermarchés que son cousin le pamplemousse.

Les bienfaits des pamplemousses pour la santé

Le pomelo que l’on mange au petit déjeuner, en entrée ou au dessert est un excellent antioxydant. Sa chair rouge, rose ou jaune est riche en flavonoïdes et en caroténoïdes utiles à la prévention des cancers. Pour vous orienter dans votre choix, plus la chair est colorée, plus le fruit sera riche en antioxydant. La consommation du pomelo permet de diminuer le taux de cholestérol, le pomelo rouge serait plus efficace sur les lipides sanguins que le pamplemousse jaune. Cet agrume aide à la digestion et permet de stabiliser le taux de sucre dans le sang. Il aide à prévenir les dommages du foie, il booste la santé de la peau et il permet de faire baisser la glycémie intéressant pour les personnes luttant contre le diabète.

Les valeurs nutritionnelles du pamplemousse

Malgré des différences de dimension, le vrai pamplemousse et son cousin le pomelo possèdent des valeurs nutritionnelles proches. Le pamplemousse est une source de vitamine C (34,4 mg pour 100 g de fruit cru) qui combinée aux antioxydants permet de prévenir le vieillissement et active les défenses immunitaires, c’est un parfait allié pour éviter les maux de l’hiver. Pour les personnes qui font attention à leur ligne, le pamplemousse contient moins de sucre qu’une orange mais son apport en vitamine C est équivalent. Le pamplemousse est riche en eau (90 g d’eau pour 100 g de fruit cru), il contient des fibres (1 g de fibres pour 100 g de fruit cru) et il très faible en lipides (0,1 g de lipides 100 g de fruit cru).

Utiliser le pomelo chinois en cuisine

Le pomelo chinois en plus d’être un allié santé s’accommodera parfaitement à vos entrées, vos plats ou vos desserts. Vous pouvez le consommer tout simplement pressé pour un délicieux cocktail de pamplemousse, qui vous apportera de l’énergie et des vitamines. Son goût particulier s’accommode très bien dans une salade de fruit ou une salade composée. Jouez les saveurs entre le salé sucré, il peut aussi remplacer le vinaigre. Le pomelo chinois peut accompagner vos plats salés, les viandes de volailles, les crevettes ou le cabillaud. Le pamplemousse se conserve jusqu’à 6 semaines au réfrigérateur dans le compartiment situé en bas. Par contre, si vous le maintenez à température ambiante il faudra le consommer rapidement avant une semaine.

Attention aux mélanges de médicaments et de pomelo

Il faut faire attention à ne pas consommer de pomelo pendant la prise de certains médicaments. En effet des interactions entre le fruit et de nombreux médicaments peuvent survenir. Certains mélanges avec le pomelo peuvent entraîner des complications graves. Les interactions seront les mêmes que vous mangiez un fruit ou que vous buviez un jus de pomelo industriel (noté pamplemousse sur l’emballage). Le fait de consommer du pomelo en même temps que la prise d’un médicament augmente la quantité du médicament dans le sang et cette dose peut alors devenir mortelle. Il faut savoir que les risques liés à cette interaction entre l’agrume et le médicament est valable pour le pomelo « classique » (rouge, le petit modèle : Citrus paradisi) et non le pamplemousse ou pomelo chinois (jaune / vert, le gros modèle : Citrus maxima).