EuropArchive.org » Divers » Coupe de cheveux militaire réglementaire à l’armée

Coupe de cheveux militaire réglementaire à l’armée

Coupe de cheveux militaires

Beaucoup de jeunes gens qui aimeraient se porter volontaires pour entrer dans l’armée se demandent quelles sont les obligations en matière de coupe de cheveux réglementaire à l’armée. Effectivement, il existe des obligations très précises que la nouvelle recrue doit absolument respecter, mais le jeune soldat également. Seuls les hauts gradés peuvent s’autoriser une coupe de cheveux un peu différente, mais sans excentricité.

Quelle est la coupe de cheveux réglementaire pour un soldat ?

Les soldats de l’armée française sont libres de suivre la mode et de choisir leur coupe de cheveux s’ils le souhaitent. Cependant, cette coupe, quelle qu’elle soit, doit respecter un certain nombre de règles très restrictives pour être toléré par la hiérarchie. Ces règles sont assez nombreuses et très précises, pour ne laisser aucune interprétation possible.

D’abord, il est totalement interdit de se colorer ou de se décolorer les cheveux de façon voyante. Seules les teintures d’une couleur naturelle, pour cacher les cheveux blancs, sont acceptées. Les cheveux doivent être coupés suffisamment court pour que le port d’un bandeau ou d’un casque ne provoque aucune saillie disgracieuse.

Les cheveux dans la nuque doivent s’arrêter à mi-chemin entre l’oreille et le col de la chemise. Il est également interdit de se raser intégralement le crâne, sauf en cas de calvitie avancée qui le justifierait. Enfin, les pattes doivent être droites, de faibles épaisseurs et leur longueur doit s’arrêter à la moitié de l’oreille.

Quelles coupes de cheveux sont autorisées pour les femmes dans l’armée ?

Les femmes qui s’engagent dans l’armée sont nombreuses chaque année et elles doivent également respecter certaines obligations capillaires. Pourtant, il faut bien admettre que ces obligations sont moins importantes que pour les hommes, notamment parce qu’il ne leur est pas vraiment imposé de longueur de cheveux précise.

L’obligation la plus importante qu’ont les femmes dans l’armée française à propos de leurs cheveux, c’est de devoir les conserver en permanence suffisamment bien ramassés entre eux et attachés pour qu’ils ne gênent pas le port du casque et l’utilisation des appareils nécessaires en opération. Évidemment, les cheveux doivent être attachés avec des élastiques et des barrettes le moins voyants possible.

Lorsqu’elles sont à terre et qu’elles ne sont pas en opération, les femmes ont le droit de porter une queue-de-cheval pour leur éviter la peine d’accrocher leurs cheveux à chaque fois. Cependant, la longueur de cette queue-de-cheval ne doit pas dépasser le col de la chemise. Enfin, les femmes n’ont pas non plus le droit de se colorer ou de se décolorer ostensiblement les cheveux.

Les nouvelles recrues se font toujours couper les cheveux

Quand un jeune homme ou une jeune femme rejoignent l’armée, ils se font systématiquement couper les cheveux. Pour la jeune femme, la coupe est moins sévère et l’instructeur va simplement s’assurer que la coupe respecte la bonne longueur et la respectera pendant les mois à venir. Pour les hommes, l’instructeur se contente généralement de tondre les cheveux.

Pour les nouvelles recrues, les règles sont plus sévères que pour les soldats et ils n’ont pas le droit d’avoir les cheveux plus longs que 3 millimètres. Certaines recrues se coupent les cheveux avant de s’engager et en profitent pour personnaliser leur coupe de cheveux. C’est assez vain, car l’instructeur passera tout de même la tondeuse. En plus, au fil des mois de formation, la nouvelle recrue se fera tondre les cheveux plusieurs fois.

Par ailleurs, si, après la première coupe de cheveux hâtive le jour de l’arrivée de la recrue dans le camp d’entraînement, il sera possible de demander une coupe personnelle les prochaines fois, le choix reste assez limité. Toutes les restrictions auxquelles les soldats sont soumis s’appliquent aux recrues.

Pourquoi les soldats doivent-ils garder les cheveux courts ?

Si la plupart des recrues savent généralement à quoi s’attendre et sont heureuses de se soumettre à l’autorité qu’elles ont elles-mêmes réclamée, il arrive tout de même que certains futurs soldats se demandent pourquoi les règles capillaires sont si strictes dans l’armée française. Les raisons sont nombreuses et variées.

D’abord, il y a évidemment la question de la discipline. Depuis l’époque napoléonienne, l’armée française a largement versé dans l’amour de la discipline. Il est important qu’une armée soit présentable et que chaque soldat le soit également parfaitement. La coupe de cheveux, en uniformisant les soldats, permet de renforcer ce sentiment et cette impression de discipline.

Enfin, il y a également un besoin pratique et hygiénique. D’un point de vue pratique, les cheveux courts (ou bien attachés pour les femmes) permettent de s’assurer qu’ils ne gêneront pas le port du casque ou le soldat en pleine opération. D’un point de vue hygiénique, les cheveux peuvent être la source d’une importante saleté et accueillir beaucoup de parasites. Les couper très court permet de régler ce problème et de permettre aux soldats de partir en mission pendant de longs mois.