EuropArchive.org » Divers » Comment la zone 51 est-elle devenue un mythe aussi important dans la culture populaire ?

Comment la zone 51 est-elle devenue un mythe aussi important dans la culture populaire ?

La zone 51 au Nevada

En un peu plus d’un demi-siècle d’existence, la zone 51 est passée du statut de simple base secrète de l’armée à celui de véritable mythe de la culture populaire. Cette fameuse zone 51 est partout, au cœur des théories complotistes les plus invraisemblables, tout comme dans les intrigues des meilleurs films. Alors, comment expliquer le destin hors norme de la moins secrète des bases top secrètes ?

La construction de la base militaire dans la zone 51

À l’origine, la zone 51 n’est qu’une aire géographique banale du désert du Nevada. Seule une vieille piste d’atterrissage aux abords du Gloom Lake rappelait, au début des années 50, les nombreux essais atomiques que le gouvernement américain avait effectués dans la région pendant les années 40. À part cela, on n’y trouvait rien ni personne.

C’est sans doute pour cette raison que la zone 51 a retenu l’attention d’un officier de la CIA, Richard M. Bissel Jr, quand il la survola en 1955. Il cherchait alors un lieu éloigné pour construire une base militaire secrète. Le gouvernement acheta alors le terrain et la zone 51 devint une zone militaire top secrète interdite au public.

Pourquoi la zone 51 est-elle interdite au public ?

La base militaire de la zone 51 a été construite pour mener des expériences militaires aéronautiques. Elle a supposément joué un rôle majeur durant la Guerre froide, permettant à l’armée américaine d’expérimenter de nouveaux avions furtifs et de préserver son avance sur l’URSS. Évidemment, pour préserver cette avance, il fallait impérativement que ces expérimentations restent secrètes.

La zone 51 a donc immédiatement été interdite au public, comme n’importe quelle base militaire de recherche dans presque tous les pays du monde. Cependant, le gouvernement américain s’est montré particulièrement intransigeant et a même interdit aux pilotes de l’armée de l’air de survoler la zone. De même, les clichés satellites de la région étaient systématiquement censurés.

C’est sans doute la force avec laquelle le gouvernement a voulu garder le contenu de cette base secrète qui a fini par attirer l’attention du public. Pourtant, des documents concernant la zone 51 ont été déclassifiés en 2013. Ils auraient dû calmer les théories du complot en révélant que le gouvernement ne travaillait que sur des avions furtifs depuis les années 50. Cependant, les internautes ont rapidement imaginé que c’était une technique pour cacher la vérité.

Pourquoi associe-t-on systématiquement la zone 51 aux ovnis ?

La fin des années 40 et toutes les années 50 marquent le début d’une passion américaine, puis mondiale, pour la question extraterrestre. Le point d’orgue de cette passion aura été l’alunissage en 1969, avant que l’intérêt pour la question soit de moins en moins important au fil des années. La création de la zone 51 et de sa base militaire en 1955 intervient exactement à ce moment-là.

Ensuite, l’interdiction formelle est beaucoup plus intransigeante de pénétrer cette zone et son espace aérien sans une autorisation directe a sans doute beaucoup joué dans la création de ce mythe. Puis, on peut également imaginer que certains tests des avions furtifs expérimentés dans cette base ont pu être observés dans la région. Ces drôles d’avions ont alors facilement pu être identifiés comme des ovnis.

Enfin, il y a tout de même quelques témoignages qui abondent dans le sens de nombreuses théories du complot. Ainsi, en 1989, Bob Lazar, un ingénieur qui aurait travaillé sur la zone 51, assure publiquement avoir travaillé sur des prototypes issus de technologies extraterrestres. Évidemment, son témoignage est sujet à controverse, mais il a largement alimenté et relancé de nombreuses théories ufologiques (la science des ovnis).

Quelles sont les théories du complot les plus courantes entourant la zone 51 ?

Les théories farfelues qui entourent la zone 51 sont très nombreuses. La plus connue concerne l’incident de Roswell en 1947. Cette année-là, un crash aurait eu lieu dans la région de Roswell et l’armée se serait empressée de récupérer les débris. Il n’en fallait pas plus pour imaginer qu’un ovni s’était écrasé sur Terre et que l’armée américaine souhaitait s’emparer des preuves.

Même si la base militaire de la zone 51 n’a été construite que 8 ans plus tard, beaucoup d’amateurs d’ufologie pensent que la technologie extraterrestre récupérée à Roswell y a été transférée pour y être étudiée et créer des armes. Certains vont même jusqu’à affirmer que l’essor technologique et numérique de ces 50 dernières années en serait issu.

D’autres théories affirment que l’alunissage n’a jamais eu lieu et qu’il a été filmé depuis la zone 51 par Stanley Kubrick lui-même. Une théorie affirme également qu’elle sert de lieu de rencontre entre le gouvernement et les extraterrestres, mais également de lieu de réunion pour la création d’un gouvernement mondial. Enfin, certains affirment que ce n’est qu’une façade pour cacher les bases réellement secrètes du gouvernement américain.

Une base militaire importante dans la culture populaire

Certaines théories qui entourent la zone 51 sont connues, mais il serait faux de penser qu’elles sont à l’origine de la célébrité mondiale de cette région. En réalité, le grand public ignore bien souvent l’existence de ces théories ufologiques ou leurs détails concrets. Ce qui a vraiment rendu célèbre la zone 51, c’est sans aucun doute sa présence dans les produits de la culture populaire.

Ainsi, la zone 51 est montrée ou citée dans de très nombreuses œuvres culturelles. Les jeux vidéo GTA : San Andreas et GTA V permettent même aux joueurs de l’explorer. La série X Files : aux frontières du réel en a même fait un centre d’études des questions paranormales. De centaines d’autres œuvres en parlent et ont fini par en faire un véritable mythe et la base secrète la moins secrète au monde.