EuropArchive.org » Auto / Moto » Comment savoir si le joint de culasse va lâcher ?

Comment savoir si le joint de culasse va lâcher ?

Dans une voiture, le joint de culasse n’est pas la pièce la plus coûteuse. Pourtant, quand il lâche, les dégâts sont importants et cela coûte très cher. Les longues heures de travail pour démonter, nettoyer et remonter la culasse vous seront facturées à prix d’or. Effectivement, quand le joint de culasse lâche, le bloc moteur n’est plus isolé et les fluides communiquent. Il est donc important de savoir repérer un joint de culasse qui va lâcher.

Soyez attentif à la température du moteur

Quand un joint commence à fatiguer et qu’il n’isole plus correctement, le liquide de refroidissement et l’huile moteur commence à se mélanger. Résultat, le moteur n’est plus correctement refroidi. Alors, quand vous constatez que la température de votre moteur augmente pendant que vous roulez, mais sans réelle explication et au-delà des limites habituelles, vous devez vous inquiéter.

Les différents symptômes d’un joint de culasse qui lâche sont nombreux, mais l’augmentation de la température du moteur est presque toujours le premier. Le problème, c’est que ce symptôme est souvent difficile à repérer. Or, les autres symptômes apparaissent parfois quand il est déjà trop tard et la température du moteur finit toujours par le casser définitivement. Heureusement, sur les voitures modernes, les voyants du tableau de bord permettent de repérer plus rapidement ces problèmes.

Une huile moteur et une fumée d’échappement qui changent de couleur

Si vous avez un doute et que vous craignez que le joint de culasse soit en train de vous lâcher, alors vous pouvez mener votre enquête pour repérer d’autres symptômes. Attendez que le moteur refroidisse et allez vérifier la jauge d’huile. Si vous avez consommé des quantités importantes sans explications et que l’huile moteur qui reste est claire, voire presque blanche, alors elle s’est sans doute mélangée au liquide de refroidissement.

De même, si quand vous roulez vous constatez que votre voiture crache beaucoup de fumée par le pot d’échappement, alors une rupture du joint de culasse est peut-être en train de se préparer. Attention tout de même, c’est le cas uniquement si la fumée est blanche est très épaisse (excès d’huile) ou qu’elle est bleue (huile moteur mélangée au liquide de refroidissement).

Surveillez la consommation d’huile moteur

Un joint de culasse abîmé peut prendre beaucoup de temps avant de rompre définitivement et de vous coûter une fortune. Pendant tout ce temps, votre consommation d’huile moteur deviendra anormalement élevée. Plus la rupture sera proche, plus la consommation sera importante. Cette consommation d’huile s’explique par le mélange avec le liquide de refroidissement.

Or, un manque d’huile et un manque de liquide de refroidissement — parce qu’ils ne font pas leur travail quand ils sont mélangés — peuvent finir par casser le moteur définitivement. Dès que vous constatez une consommation anormale, amenez votre voiture chez le garagiste. Bien sûr, les choses se compliquent avec une voiture que vous venez d’acheter et dont vous ne connaissez pas la consommation habituelle.