EuropArchive.org » Animaux » Assurance mortalité chevaux : cette garantie est-elle incluse dans l’assurance habitation ?

Assurance mortalité chevaux : cette garantie est-elle incluse dans l’assurance habitation ?

Votre assurance habitation peut avoir prévu une garantie responsabilité civile ainsi que quelques autres garanties concernant votre cheval. Mais la plupart du temps, elles sont insuffisantes pour avoir une bonne protection. Souscrire une assurance cheval à part entière devient alors une vraie nécessité.

Que prévoit l’assurance habitation concernant votre cheval ?

L’assurance multirisques habitation comprend une garantie responsabilité civile. Cette garantie permet d’indemniser des tiers si des dommages leur ont été causés. Le responsable des dommages peut notamment être le propriétaire de l’habitation ou son animal de compagnie. Certaines compagnies d’assurance permettent l’inclusion automatique du cheval dans la liste des animaux de compagnie. Pour d’autres en revanche, vous devrez vous acquitter d’un supplément pour que votre cheval puisse bénéficier de cette garantie. Il s’agit d’une extension de garantie qu’on trouve sous l’appellation « animaux de selle ». Il se peut aussi qu’elle couvre l’invalidité, la mortalité et le vol du cheval. Toutefois, le cheval doit être utilisé dans un cadre de loisir.

Ce qui est certain, c’est que l’assurance habitation ne vous permet pas de bénéficier d’une protection optimale. Il faut pour cela s’adresser à une grande compagnie d’assurance ou à une assurance spécialisée. Vous trouverez alors des formules plus étoffées.

Quelles sont les différentes garanties qu’on trouve dans une assurance cheval ?

Chaque assureur propose ses propres garanties mais certaines sont communes à la plupart des assureurs :

  • La garantie responsabilité civile
  • La garantie décès ou mortalité : c’est l’une des garanties les plus essentielles. Elle permet d’être indemnisé si le cheval venait à mourir des suites d’un accident ou d’une maladie. Si le cheval a un âge avancé lors de la souscription (par exemple plus de 16 ans) il se pourrait que l’indemnisation ne concerne pas certaines situations accidentelles.
  • La garantie vol : elle vous permet d’être indemnisé en cas de vol du cheval
  • La garantie frais vétérinaires : il est possible de choisir plusieurs niveaux de couverture. Les garanties les plus indispensables sont celles qui concernent des interventions chirurgicales lourdes ou des fractures. Il est aussi possible de se voir rembourser les frais des médicaments utilisés pour son cheval.
  • La garantie rapatriement si votre cheval a un accident à l’étranger
  • La garantie assistance juridique en cas de contentieux avec un tiers

A quoi faut-il faire attention quand on souscrit une assurance cheval ?

  • Le délai de carence : c’est le délai à attendre avant que votre cheval puisse bénéficier de l’assurance. Il peut être plus ou moins important en fonction des compagnies d’assurance.
  • Les plafonds de remboursement : c’est la limite dans laquelle vous pourrez être remboursé pour une garantie. Chaque assureur possède ses propres plafonds de remboursement.
  • Le certificat vétérinaire : beaucoup d’assurances exigent que vous fournissiez ce document pour qu’elles acceptent d’assurer votre cheval. Qui plus est, il doit être assez récent (moins d’un mois en général).
  • L’âge du cheval : certaines assurances n’acceptent pas de couvrir un cheval s’il dépasse un âge donné (en général 19 ou 20 ans).

Vous trouverez également sur europarchive.org :