EuropArchive.org » Auto / Moto » Quelles pièces autos acheter d’occasion ?

Quelles pièces autos acheter d’occasion ?

Pièces détachées

Réparer sa voiture à l’aide de pièces de rechange d’occasion est une pratique de plus en plus répandue à l’heure actuelle. Ce qui est bien normal, puisqu’elle permet de réaliser des économies considérables sur la réparation et qu’il est de plus en plus facile de trouver de bonnes occasions sur le marché. Sans parler du fait que l’achat de pièces de rechange d’occasion est un geste éco-responsable par lequel vous donnez une seconde vie à des pièces qui ont été remisées malgré le fait qu’elles restent tout à fait utilisables. Sachez d’ailleurs que depuis le mois d’avril 2019, votre garagiste est tenu par la loi de vous proposer des pièces de rechange d’occasion issues de l’économie circulaire (PIEC). Il ne tient ensuite qu’à vous d’accepter ou de refuser sa proposition. Alors, quelles sont les pièces autos que vous pouvez acheter d’occasion et celles qui ne doivent pas l’être ?

Le point sur l’obligation des garagistes concernant la proposition de pièces d’occasion

L’entrée en vigueur en avril 2019 de l’arrêté du 12 octobre 2018 sur l’information du consommateur concernant les prix et les conditions de vente des pièces recyclées oblige les garagistes à proposer des pièces auto d’occasion aux clients qui leur confient la réparation de leur voiture. Cette obligation a pour objectif de promouvoir le recyclage et réduire le rejet de déchets inutiles.

En pratique, votre garagiste doit systématiquement vous proposer une alternative aux pièces neuves en optant pour des pièces issues de l’économie circulaire. S’il n’est pas en mesure d’y procéder, il devra justifier cette impossibilité. Cette information doit être affichée à un endroit bien visible du garage afin que les clients puissent en avoir connaissance.

Il s’agit d’une pratique parfaitement sécurisée puisque les PIEC regroupent les pièces de réemploi provenant du recyclage et les pièces reconditionnées d’échange standard.

Quelles sont les pièces qu’il est possible d’acheter d’occasion ?

Trouver des pièces de rechange d’occasion n’est plus un casse-tête à l’heure actuelle depuis que des plateformes de vente de pièces détachées telles qu’Autopart24 foisonnent sur internet. Vous devez toutefois être attentif au type de pièce que vous achetez, car toutes ne sont pas forcément adaptées à l’achat d’occasion. Il est très facile de réaliser vos commandes sur ce type de plateforme disposant d’un outil de recherche intuitif. Pour trouver la bonne pièce détachée sans vous tromper, il vous suffit en effet de renseigner directement votre numéro de plaque d’immatriculation ou les références de vos anciennes pièces. Vous aurez ensuite la possibilité de payer de manière sécurisée directement en ligne par carte bancaire ou via PayPal et bénéficierez d’une livraison gratuite, ainsi que d’un droit de retour total en cas de problème.

Tablettes et pièces détachées

D’ailleurs, l’obligation des garages à proposer de l’occasion porte uniquement sur les pièces suivantes :

  • Les vitrages non scellés ;
  • Les pièces mécaniques telles que le moteur, l’alternateur ou le démarreur, qui sont depuis longtemps proposées en échange standard ;
  • Les pièces de garnissage intérieur de la sellerie ;
  • Les pièces optiques (phares, rétroviseurs…) ;
  • Les pièces électroniques comme le calculateur. Attention, son remplacement doit toujours être confié à un professionnel, car il peut nécessiter une reprogrammation. En effet, les calculateurs ne sont pas toujours interchangeables d’une voiture à une autre.
  • Les éléments de carrosserie amovibles comme le capot, les portières, les ailes… Notez que ceux-ci doivent généralement être adaptés à la voiture. Il faudra alors compter le prix de la main-d’œuvre pour cette adaptation en plus du coût de la pièce.

Les pièces que vous trouverez sur le marché de la seconde main ne se limitent pas à celles comprises dans le champ d’application de l’obligation des garagistes. Quant à savoir si l’achat d’occasion en vaut la peine, cela dépendra de quelques paramètres. Ces autres pièces sont :

  • Les pneus, qu’il est parfaitement possible d’acheter d’occasion, mais avec beaucoup de prudence ! Il est très important de vérifier que la dimension du pneu et ses indices de charge et de vitesse sont adaptés à votre véhicule. Choisissez également une marque fiable pour éviter les mauvaises surprises. Par ailleurs, n’achetez que des pneus que vous pouvez vérifier minutieusement de visu au préalable. Enfin, il est hors de question d’acheter des pneus d’occasion pour une voiture avec laquelle vous roulez régulièrement.
  • La pompe à injection, mais uniquement si elle est vendue par un atelier spécialisé en injection diesel ou essence ;
  • Le moteur si vous effectuez moins de 5000 km par an. Au-delà, préférez un moteur neuf.
  • La boîte de vitesses si vous effectuez moins de 5000 km par an.
  • La boîte de transfert ;
  • Les ponts ;
  • Les moteurs et les mécanismes lève-vitres ;
  • La batterie ;
  • Les balais d’essuie-glace ;

Un garagiste

Quelles pièces ne faut-il jamais acheter d’occasion ?

Si acheter ses pièces d’occasion est un excellent moyen de réaliser des économies sur la réparation de son véhicule, il y a tout de même lieu de noter que certains éléments ne doivent en aucun cas être achetés d’occasion.

Ainsi, si les pièces suivantes ont besoin d’être remplacées, vous devez toujours les substituer par des neuves :

  • Les éléments de freinage : plaquettes, disques, maître cylindre…
  • Les kits de distribution ;
  • Les bougies ;
  • Les filtres ;
  • La pompe à eau ;
  • Les pièces de liaison au sol et notamment l’amortisseur ;
  • Les éléments des trains roulants ;
  • Les courroies d’alternateur.

Pièces d’occasion : quelles sont les garanties à exiger ?

Acheter des pièces d’occasion a aussi ses revers notamment en ce qui concerne les garanties. Contrairement aux pièces neuves, celles que vous achetez sur le marché de seconde main ne bénéficient pas d’une garantie d’un an.

En pratique, la durée de garantie dépendra du type de pièce que vous achetez et n’excède généralement pas les 6 mois, sauf en ce qui concerne les pièces de préemploi d’origine.

Vu cet état de fait, vous devez donc vous assurer que les pièces d’occasion que vous achetez ou que l’on vous propose soient agrémentées par un centre de traitement des véhicules hors d’usage (VHU). Celui-ci vous garantit qu’il a été analysé et préparé avant d’avoir été proposé à la vente.

Il est également conseillé d’opter dans la mesure du possible pour des pièces qui ont été reconditionnées par le constructeur afin de vous assurer de leur qualité. Vous devez d’ailleurs être systématiquement informé sur les détails concernant la nature des pièces avant l’exécution de la réparation par le garage.