Accueil Maison Borne de recharge pour véhicule électrique en copropriété : réglementation et coût d’installation

Borne de recharge pour véhicule électrique en copropriété : réglementation et coût d’installation

Si vous vivez dans un immeuble en copropriété, vous disposez peut-être d’une place de parking en sous-sol ou en extérieur. Si vous êtes propriétaire d’un véhicule électrique, vous avez besoin d’une borne de recharge près de votre place attitrée pour pouvoir brancher votre véhicule quand il est garé. Vous disposez d’un « droit à la prise » qui vous autorise à installer cette borne. Pour autant, vous devez obtenir l’autorisation de l’assemblée générale des copropriétaires avant l’installation.

Le fonctionnement d’une borne de recharge électrique

Depuis de nombreuses années, les bornes de recharge électriques fleurissent dans les métropoles de l’Hexagone. Ce type d’installation est de plus en plus présent sur la voie publique, dans les parkings et sur les places privés ou encore, dans les garages des particuliers. Installer sa propre borne de recharge électrique nécessite quelques travaux en amont.

Les différents types de recharge électriques

Différents types de recharge existent. Les bornes de recharge électriques destinées aux véhicules électriques se déclinent sous plusieurs formes et varient d’un modèle à l’autre :

  • Pour une recharge lente : courant alternatif à 2 kW ;
  • Pour une recharge normale : courant alternatif à 3 kW ;
  • Pour une recharge accélérée : courant alternatif à 22 kW.

D’autres modèles permettent une recharge rapide en courant continu ou alternatif supérieur à 43 KW.

bornes de recharge électriques

Quelles sont les démarches pour installer une borne de recharge en copropriété ?

La toute première chose à faire, c’est de contacter un professionnel de l’installation de ces bornes de recharges. Il viendra étudier la faisabilité du projet et vous transmettra un dossier complet. Dans ce dossier, vous devrez retrouver tous les éléments qui permettent d’évaluer la quantité de travaux et leur impact réel sur la copropriété. Des mesures précises sont donc essentielles.

Une fois que vous avez ce dossier, vous devez l’envoyer à votre syndic pour qu’il soit soumis à l’assemblée générale. Il existe un délai maximum de trois mois. Pensez donc à faire appel à un professionnel trois mois avant l’assemblée générale pour que le dossier ne soit pas périmé quand il arrive entre les mains des copropriétaires.

Les copropriétaires peuvent-ils s’opposer à l’installation d’une borne de recharge pour véhicule électrique ?

En théorie, les autres copropriétaires ne peuvent pas s’opposer à l’installation d’une borne de recharge pour véhicule électrique sur votre place personnelle. Cependant, si votre dossier présente la moindre irrégularité ou une imprécision pouvant les inquiéter, ils ont le droit de s’opposer aux travaux. Voilà pourquoi il est important de le faire rédiger par un professionnel.

Votre dossier doit donc être précis et bien rédigé. Il doit permettre à la copropriété de comprendre exactement quelles parties de l’immeuble seront visées par les travaux et où les fils d’alimentation passeront. Surtout, l’installation de la borne doit permettre un usage privé par vous uniquement, ainsi qu’un comptage et une facturation individuelle très précise.

Si toutes ces conditions sont remplies, seule une impossibilité physique et technique de conduire les travaux pourrait empêcher votre projet d’installation de borne de recharge pour véhicule électrique d’aboutir.

Combien coûte l’installation d’une borne de recharge électrique ?

Une borne de recharge individuelle et privé pour un véhicule électrique coûte entre 1 000 et 2 000 €, installation comprise. Bien sûr, ce prix peut varier selon de nombreux critères. Le plus évident, c’est celui des travaux nécessaires à l’installation. Certains vieux immeubles ont des stationnements un peu particuliers qui vont parfois jusqu’à rendre impossible une telle installation.

Il faut également savoir que l’installation d’une borne extérieure n’est pas la même chose que l’installation d’une borne intérieure. Il y a certaines précautions à prendre dans le premier cas qui ne sont pas toujours nécessaires dans le second cas. Dans tous les cas, le professionnel en charge de l’installation doit vous transmettre un devis clair avant les travaux pour vous permettre de choisir et de comparer sans craindre de mauvaises surprises.

Qui doit payer l’installation de la borne de recharge électrique ?

À cette question, on peut répondre sans ambiguïté : le copropriétaire qui fait la demande de borne. C’est une réponse logique puisqu’il s’agit d’une borne privée qu’il sera le seul à utiliser. L’électricité consommée sera aussi à sa charge unique et aucun frais ne devra peser sur les comptes de la copropriété. Si un problème intervenait pendant les travaux, les coûts engendrés seraient aussi à la charge du copropriétaire à l’origine de la demande d’installation.

Cependant, il est possible qu’une copropriété tout entière décide d’installer des bornes de recharge. Dans ce cas-là, l’ensemble des travaux peut être assumé par la copropriété. Une répartition des coûts selon les tantièmes n’est pas toujours la plus juste, mais elle peut se négocier. Regrouper l’installation de toutes les bornes en un seul chantier permet également de faire quelques économies.

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Assurance-vie : intégration des fonds solidaires dès 2022

Les épargnants délaissent le livret A pour l'assurance-vie - c'est le constat de cette fin d'année. Un état des lieux rassurants pour le secteur,...

Apprendre la langue des signes pour faciliter le quotidien

La société continue d'évoluer et de progresser afin d'intégrer au mieux tous les acteurs de celle-ci. Parmi les priorités de nombreux organismes se trouve...

Nouveau DPE : comment financer ses travaux énergétiques ?

La question énergétique est centrale, de nos jours. Elle guide de nombreuses réflexions politiques ou de consommation. Un des secteurs les plus concernés par...

Parler en langue des signes avec son enfant, bénéfique ?

Certains phénomènes se développent au fil des ans, quand un évènement soudain vient leur donner un élan en avant. C'est le cas de l'apprentissage...

Protection des données et sécurité : qu’en est-il pour les casinos en ligne suisses ?

Chaque pays possède ses propres réglementations au sujet du casino virtuel. Ces derniers ne font pas l'unanimité dans tous les territoires et chaque gouvernement...

Cryptomonnaies en 2022 : vers une imposition plus avantageuse ?

Bitcoin, Dogecoin, Ethereum, la cryptomonnaie rencontre de plus en plus de succès ces dernières années. À tel point que le gouvernement français a jugé...

De 1970 à 2021 : l’évolution du logo PSG

Au fil du temps, de l'évolution de la société, des mœurs et des modes, les logos se modifient. Véritables marqueurs d'une identité, ils permettent...

La santé des pieds, toujours au centre de l’attention des podologues

Souvent malmenés, et même parfois dédaignés, les pieds sont pourtant d'une grande importance. Et pour cause, chaque année, la Semaine Nationale de la Santé...