Accueil Société Divorce à l'amiable : le droit de partage est-il appliqué ?

Divorce à l’amiable : le droit de partage est-il appliqué ?

Chaque année, on estime que 130 000 divorces sont prononcés. Au-delà des répercussions
émotionnelles qu’un divorce implique, même s’il est consenti par les deux conjoints, une telle
procédure peut s’avérer très onéreuse. Entre les divers frais à payer, « le droit de partage » fait
partie des facteurs qui dissuadent les époux de franchir le cap du divorce.

Une taxe qui s’applique à tous les divorces

Bien qu’on estime qu’un divorce à l’amiable puisse coûter jusqu’à 1000 euros par époux, les prix
augmentent lorsqu’on bascule sur une procédure contentieuse : frais d’avocat, de notaire, les
taxes, etc. En France, il existe divers types de divorces, mais tous imposent aux futurs ex-époux
d’acter leur rupture, de déterminer les modes de garde, de liquider leurs intérêts pécuniaires, etc.
La procédure par consentement mutuel (divorce à l’amiable) est la moins chère de tous.

Il convient de trouver un avocat commun et les époux doivent alors s’accorder sur les modalités de
la convention de divorce enregistrée chez un notaire. En revanche, lors d’une démarche
contentieuse, c’est le juge qui statue sur la rupture et ses conséquences familiales, ce qui va
coûter plus cher. Dans tous les cas, les couples qui divorcent doivent s’acquitter d’une taxe qu’on
appelle le « droit de partage ».

Une taxe qui concerne l’immobilier et les biens meubles

Le « droit de partage « est une taxe qui s’applique au partage d’un bien dans le cadre d’un divorce,
d’un pacs, d’une succession, etc. Ainsi, lorsque des époux divorcent et qu’ils se répartissent les
biens familiaux ils doivent payer ce droit de partage. En effet, si l’une des parties rachète la part
de la maison de son conjoint, les deux époux devront verser 2,5 % du bien à l’Etat. Toutefois, en
2022, cette taxe devrait diminuer et le taux sera abaissé à 1,1 %.

Cela fait suite au fait du nombre de divorces qui n’ont pas lieu faute de moyens financiers. En
effet, entre les diverses taxes, les frais d’avocat et de notaire, un divorce peut revenir à plusieurs
milliers d’euros.

Une nouvelle règle pour accélérer les divorces

Comme nous avons pu le constater ci-dessus, le « droit de partage » fait partie des taxes qui
freinent les conjoints dans leur décision de divorce. C’est pourquoi, de nouvelles réformes visant
à fluidifier cette démarche vont permettre d’accélérer les procédures. Depuis la nouvelle loi
concernant le divorce par consentement mutuel en 2017 qui ne nécessite plus l’intervention d’un
juge, on a pu observer un déblocage général en termes de divorces. Dans ce même esprit, la loi
de finances 2020 a consenti un geste de faveur pour les couples : réduire le taux de la taxe.

Ainsi, cette mesure va se dérouler en deux fois. A partir du 1er janvier 2021, le « droit de partage »
va être de 1,80 %. Puis à compter de 2022, il va encore baisser à 1,1 %.  Cette nouvelle mesure
ne concerne que les divorces et les pacs. Par conséquent, en cas de séparation ou de
succession, le « droit de partage » sera toujours de 2,5 %.
Cette nouvelle mesure aura un impact conséquent sur les finances. En effet, si on prend
l’exemple d’une maison ou d’un appartement à 300 000 euros, il reviendrait à 7 500 euros à
hauteur de 2,5 % contre 3 300 euros avec un taux de 1,1 % ce qui représente une forte
économie pour les ménages.

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Cryptomonnaies en 2022 : vers une imposition plus avantageuse ?

Bitcoin, Dogecoin, Ethereum, la cryptomonnaie rencontre de plus en plus de succès ces dernières années. À tel point que le gouvernement français a jugé...

De 1970 à 2021 : l’évolution du logo PSG

Au fil du temps, de l'évolution de la société, des mœurs et des modes, les logos se modifient. Véritables marqueurs d'une identité, ils permettent...

La santé des pieds, toujours au centre de l’attention des podologues

Souvent malmenés, et même parfois dédaignés, les pieds sont pourtant d'une grande importance. Et pour cause, chaque année, la Semaine Nationale de la Santé...

Travailler dans le froid : quelles sont les précautions à prendre ?

De nombreux travailleurs français, chaque jour, sont exposés au froid sur leur lieu de travail. Que ce soit dans un entrepôt frigorifique, à l'extérieur en...

Quels sont les rôles marketing d’un goodies pour une société ?

Toutes les entreprises du monde ont un regard sur leur image de marque et sur les services qu'elles proposent. Pour être pérennes sur le long...

Est-ce nécessaire de comparer avant d’acheter des pièces auto ?

Les adeptes de la mécanique automobile peuvent parfaitement réaliser l'entretien et la réparation de leurs véhicules. L'auto entretien d'un véhicule est une solution économique de...

Comment faire la simulation d’un rachat de crédit ?

En 2020, 47,4% des ménages se sont engagés auprès d'une banque pour un crédit. D'après les chiffres, ce sont près d'un tiers des Français...

Où investir dans l’immobilier locatif en France ?

Si vous avez immédiatement pensé à Paris, Marseille ou Lille, en lisant le titre, cet article est définitivement pour vous, car aucune de ces...