EuropArchive.org » Tourisme » Comment bien choisir sa place dans un avion Boeing 777 300er

Comment bien choisir sa place dans un avion Boeing 777 300er

Boeing 777

Quand on prend l’avion sur de longues distances et pendant de longues heures, le choix de la place est d’une très grande importance pour ne pas risquer de passer un très mauvais moment. Ce choix est crucial dans tous les modèles d’avions, mais particulièrement dans les plus grands modèles comme le Boeing 777 300er. Voilà pourquoi nous avons choisi de le prendre comme exemple, même si les conseils qui valent pour cet avion valent pour tous les avions.

Bien choisir son siège dans la rangée

Le premier choix à faire et le plus important, c’est celui du siège dans votre rangée. Avant même de vous demander si vous allez être à l’avant ou à l’arrière de l’avion, vous devez vous demander à quel niveau de la rangée vous serez. Pour un trajet de courte durée, la place la plus proche du hublot est toujours la plus agréable. Pour un trajet de longue durée, préférez la place la plus proche de l’allée pour pouvoir aller aux toilettes tranquillement pendant le trajet.

Cependant, il n’y a pas vraiment de place parfaite. Effectivement, la place la plus proche de l’allée est la plus pratique, car elle vous permet de vous lever de votre siège facilement quand vous voulez. Cependant, vous serez dérangé et réveillé à chaque fois que quelqu’un voudra se lever de son siège. À côté du hublot, vous dormirez mieux, mais vous serez davantage coincé dans votre siège.

Quoi qu’il en soit, il est sûr que les places intermédiaires sont les pires. Vous n’avez ni l’avantage du hublot ni celui de l’allée. Vous êtes coincé dans votre siège et dérangé à chaque fois qu’un passager se lève. Dans un grand avion avec trois rangées, dont une rangée centrale, ces places correspondent aux lettres B, E, F et J. Sur un avion plus petit, avec deux rangées de trois sièges, ces places correspondent aux lettres B et E. Évitez-les à tout prix !

Mieux vaut-il être à l’avant ou à l’arrière de l’avion ?

L’arrière de l’avion est sans doute l’endroit le moins confortable. Vous êtes souvent proche des cuisines et vous devez supporter le bruit du moteur. En plus, en cas de turbulence, vous serez davantage secoué. Enfin, vous êtes toujours servi en dernier pendant les repas et les collations et vous sortez en dernier de l’avion.

Le milieu de l’avion est peu plus tranquille, mais toujours très bruyant à cause des moteurs. Il a les mêmes inconvénients que l’arrière, mais à moins grande échelle. LE mieux, c’est donc de s’asseoir à l’avant de l’avion. C’est plus confortable, moins bruyant, vous sortez en premier de l’avion et vous êtes servi en premier lors des repas. Pas étonnant que les premières classes s’y trouvent !

Les sièges particuliers, à cloison et près des issues de secours dans un Boeing 777 300er

La configuration des avions, notamment celle du Boeing 777 300er, favorise l’existence de certains sièges un peu particuliers qu’il faut connaître pour les choisir ou s’en éloigner. Par exemple, les différents habitacles de l’avion sont souvent séparés par des cloisons. Les sièges qui font face à ces cloisons sont souvent plus confortables et disposent de plus d’espace pour les jambes.

Cependant, gardez en tête que les bébés voyagent dans ces sièges et qu’ils sont donc bruyants. De plus, vous n’aurez pas forcément de télévision personnelle pour vous distraire pendant le vol et vous ne pourrez pas ranger vos bagages sous le siège devant vous. Enfin, sachez que les sièges qui se trouvent dos à une cloison ne peuvent pas s’incliner autant que les autres.

Dans le même genre, il y a également les sièges à proximité directe de l’issue de secours. Vous aurez plus de place pour vos jambes, mais vous ne pourrez pas ranger vos bagages sous le siège devant vous. De plus, vous devez être en état physique d’ouvrir l’issue de secours en cas d’évacuation de l’avion.

Ne vous asseyez pas près des cuisines et des toilettes

Un siège à proximité directe des cuisines peut présenter certains avantages. Vous pouvez obtenir facilement des choses à manger ou à boire en plus pendant le trajet. Cependant, sur un vol de nuit et de longue durée, vous serez obligé de supporter le bruit et les allers-retours du personnel de cabine. Ce n’est donc pas idéal pour dormir tranquillement.

Le même problème se pose avec les toilettes. Certes, il est pratique sur un long vol de pouvoir accéder aux toilettes facilement. Cependant, vous devrez alors supporter le bruit, les odeurs et les allées et venues des autres passagers. D’autant plus, que les toilettes génèrent souvent une fille d’attente et vous devrez donc supporter les conversations et la présence envahissante de ceux qui attendent.

Prenez un siège sur le pont supérieur si vous êtes dans un Airbus

Certains gros avions concurrents des Boeing, comme les Airbus, disposent de deux ponts distincts. Ainsi, il y a un pont inférieur et un pont supérieur. Si c’est le cas de votre vol, essayez d’obtenir une place dans le pont supérieur. Il est toujours plus confortable, avec moins de passagers et souvent un siège de moins dans les rangées.

Ainsi, vous aurez l’impression de vous trouver un avion faisant un court trajet, alors que vous êtes en train de faire un long trajet. Le pont supérieur dispose, évidemment, de ses toilettes et de ses cuisines particulières. Vous aurez donc accès à tout le confort habituel, et même plus.