EuropArchive.org » Société » Combien coûte un divorce en 2020 ?

Combien coûte un divorce en 2020 ?

Couple sur un canapé

Le divorce a un coût et il peut parfois ruiner les deux parties. Entre les honoraires d’avocat, la fiscalité, la liquidation du régime matrimonial et les émoluments de notaire, il va falloir sortir le chéquier. Il est donc important que l’époux et sa femme soient sûrs de leur décision. Pourquoi ne pas tenter le tout pour le tout afin de sauver son mariage ?

Les différents frais

Un divorce coûte environ 1500 à 2000 euros. On dénombre trois sources de dépense : les honoraires de l’avocat, les frais de notaire ainsi que la fiscalité.

– Les honoraires d’avocat : même lors d’un divorce par consentement mutuel, les futurs ex-époux devront être représentés par un avocat. Les coûts vont varier selon la complexité du dossier et de sa durée. Le prix d’un avocat va être calculé soit au forfait, fixé par un devis lors du premier rendez-vous, soit par heure (150 à 500 euros HT).

– Les frais de notaire : ils sont composés des droits de mutation ou de partage qui est une taxe de l’État (2,5 %). Le notaire la collecte puis la reverse à ce dernier. Ensuite, il y a le débours (0,10 % du patrimoine), des frais que le notaire verse à des tiers comme le commissaire-priseur, le géomètre, etc. Enfin, les couple doit payer les émoluments, c’est-à-dire la rémunération du notaire. Les montants varient en fonction de l’actif brut mentionné dans l’acte.

– La fiscalité : c’est le notaire qui va calculer les frais et les impôts liés à la procédure de divorce. Le couple devra s’acquitter des droits d’enregistrement (2,5 % net de la masse nette à partager), du salaire du conservateur des hypothèques, puis de la taxation sur les plus-values dans le cas de la vente d’un bien.

Le divorce coûte cher : faut-il sauver son mariage ?

Au vu des frais impliqués dans un divorce, en plus des accords à réaliser, certains couples préfèrent tenter de sauver leur mariage. On constate que les taux de divorce a fortement augmenté depuis les années 1960. Toutefois, depuis 2005, on observe une baisse significative de ce taux. Les causes des divorces sont diverses : projets de vie différents, adultères, manque de compréhension, etc. Lorsqu’il s’agit d’un problème de communication, il est possible de sauver son union.

Pour cela, il convient de se demander comment améliorer sa complicité avec son époux ou son épouse.Retrouver une vision positive de votre couple doit devenir la priorité. Pour cela, il faut raviver la flemme, se surprendre, se faire rire. Bien entendu, après les années, la vie intime devient moins excitante. Pourquoi ne pas acheter de la lingerie afin de redécouvrir votre sexualité ? La séduction ne doit pas s’arrêter le jour du mariage, bien au contraire.

En changeant votre état d’esprit, vous ne ferez peut-être pas partie des 50 % de couples qui divorcent. N’hésitez pas à vous recentrer sur vous, vos envies, vos projets. Si vous êtes épanoui, vous optimiserez les chances de réussite de votre couple. Les sentiments s’entretiennent et peuvent renaître. Si votre couple n’a pas subi de dégâts majeurs, pensez à travailler dessus avant d’appeler un avocat, rien n’est perdu !