Accueil Maison Je chauffe ma maison économiquement avec le poêle à granulés

Je chauffe ma maison économiquement avec le poêle à granulés

Qui a dit que le chauffage au bois était ringard et cher ? L’hiver venu, on aime pourtant tous profiter de l’authenticité des flammes qui dansent dans la cheminée. Alors, se chauffer au bois de nos jours, est-ce un retour nostalgique à l’âge de pierre économiquement inintéressant, ou nos ancêtres avaient-ils déjà raison ? Peut-on économiser avec un chauffage à bois, un insert ou un poêle ? Et quelle forme de combustible choisir pour en tirer le meilleur rendement ?

Le poêle à granulés, un chauffage bien pratique

Exit les vieux poêles à bois massifs ou les chaudières cachées dans le sous-sol : aujourd’hui, les poêles à bois se font design même éteints. En plus d’être particulièrement attractif dans le salon, la beauté des flammes a tendance à attirer le regard, ce qui en fait rapidement un point focal dans la pièce. Mais le poêle à bois est surtout un système de chauffage économique, pratique et performant.

Chauffage programmable même à distance

On aime le chauffage au bois certes traditionnel, oui, mais avec des équipements dernier cri ! Le poêle à granulés en particulier dispose d’une excellente autonomie grâce à son système de distribution automatique des pellets de bois. En plus, les poêles à granulés sont programmables à l’aide d’une horlogerie intégrée, voire connectés à une application de smartphone pour préparer à distance la maison à vous accueillir confortablement ou éteindre le chauffage au petit matin. Cette fonction est particulièrement économique et sécuritaire, puisqu’elle permet aussi d’éviter de laisser le chauffage allumé toute la journée alors que les occupants n’y sont pas.

Deux chats assis devant un feu de cheminé

Système de diffusion de la chaleur et autonomie

Le poêle à granulés fait profiter la famille de sa chaleur au salon, mais pas seulement. Sans être le chauffage principal, grâce à un système de diffusion de la chaleur, vous pouvez faire rayonner ce chauffage d’appoint dans le couloir, la partie nuit, etc. pour chauffer la maison dans son intégralité et éviter de consommer plus d’électricité, de gaz ou de fioul la nuit.

Mais le poêle à granulés présente aussi l’avantage de l’autonomie par rapport à un insert ou à une cheminée traditionnelle, dans laquelle il faut rajouter régulièrement des bûches pour entretenir le feu. Vous n’aurez pas besoin de vous lever la nuit pour raviver les braises ! Le poêle à granulés dispose d’un distributeur de granulés automatique sous forme de vis sans fin, qui lui offre une autonomie allant de 12 à 72h. Remplissez de temps à autre le réservoir et laissez faire votre appareil, il vous garantira une température douce et constante en permanence.

Rendement des granulés de bois

Par rapport au prix du kilowattheure qui ne cesse d’augmenter, le bois est une énergie très bon marché en plus d’être renouvelable. Faire un geste écologique en plus de bénéficier d’une installation pas chère, que demander de plus ?

Sous forme de granulés de bois ou pellets, le rendement du combustible atteint les 90%, ce qui est énorme par rapport à la bonne vieille bûche de nos grands-parents. Ce rapport énergétique optimisé est obtenu en comprimant des déchets de bois issus des scieries et en éliminant au maximum l’humidité, ce qui en fait un combustible particulièrement écolo et efficace !

En plus, le faible taux d’humidité du bois sous forme de granulés évite la formation excessive de suie et de bistre dans le conduit d’évacuation. Un simple ramonage régulier du tubage et une vérification de la trappe d’évacuation des fumées suffisent à entretenir le poêle à granulés, pour garder son tirant et continuer à l’utiliser en toute sécurité.

Pour bénéficier des poêles à bois les plus performants, sécurisés et écologiques, tournez-vous vers ceux qui sont labellisés Flamme Verte, et préférez le bois provenant de forêts éco-gérées. Du bois de mauvaise qualité, humide ou non adapté à l’usage de bois de chauffage pourrait encrasser votre appareil, le conduit et provoquer des dégagements de fumée qui peuvent être dangereux.

Des aides pour le chauffage au bois chez soi

Non seulement le bois est un combustible économique et renouvelable, mais en plus l’État apprécie l’initiative et encourage les foyers à s’équiper de chauffages plus performants et moins énergivores. Attention cependant si vous récupérez un ancien poêle à bois : son rendement risque de ne pas être aussi efficace que les appareils dernière génération, catégorisés sous le label Flamme Verte.

Des économies sur la facture d’énergie

En 2012, l’ADEME estimait qu’un sac de granulés de bois de chauffage coûtait 7,40 euros par kWh PCI (pouvoir calorifique inférieur), contre 9,79 € kWh PCI pour le fioul, 12,60€ kWh PCI pour l’électricité et 13,79€ kWh PCI pour le gaz (propane) ! Et si vous vous tournez vers les granulés en vrac, le prix par kWh PCI descend carrément à 6,20€.

On estime qu’un ménage moyen en France dépensait en 2012 environ 3 200 € par an pour sa facture d’énergie (chauffage, éclairage, carburant), soit 200€ de plus qu’en 2011. Depuis, ce chiffre n’a fait qu’augmenter.

La prime énergie

Si vous achetez un poêle à granulés labellisé Flamme Verte dernière génération, vous bénéficiez déjà d’un taux de TVA réduit à 5,5%. Notez que cette réduction s’applique aussi à la main-d’œuvre pour la pose, si vous faites appel à un artisan qualifié RGE !

Certains fournisseurs privés comme Total ou Auchan offrent une prime pour l’achat de ce type d’équipement.

Fusion du crédit d’impôt CITE et de la prime Habiter Mieux

L’ex-CITE ou crédit d’impôt pour la transition énergétique est devenu MaPrimeRénov depuis l’article 15 de la nouvelle Loi des Finances. Il s’agit d’une prime forfaitaire qui s’étend à tous les foyers sans condition de revenus, fusionnée avec l’aide « Habiter mieux Agilité » de l’ANAH. L’ancien système était en effet seulement destiné aux ménages les plus modestes, mais tous les propriétaires peuvent désormais en bénéficier. Son montant, désigné par une catégorie de couleur (bleu, jaune, violet et rose), sera décidé en fonction des revenus de chacun. Vous pouvez la demander en ligne sur le site MaPrimeRenov.gouv.fr géré par l’ANAH.

Il est possible d’obtenir jusqu’à 20 000 euros d’aides sur 5 ans. Plus votre logement sera bien équipé pour lutter contre les déperditions énergétiques, notamment au niveau de l’isolation et des ponts thermiques, plus vous recevrez d’aide financière. Alors, n’hésitez plus !

 

 

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Assurance-vie : intégration des fonds solidaires dès 2022

Les épargnants délaissent le livret A pour l'assurance-vie - c'est le constat de cette fin d'année. Un état des lieux rassurants pour le secteur,...

Apprendre la langue des signes pour faciliter le quotidien

La société continue d'évoluer et de progresser afin d'intégrer au mieux tous les acteurs de celle-ci. Parmi les priorités de nombreux organismes se trouve...

Nouveau DPE : comment financer ses travaux énergétiques ?

La question énergétique est centrale, de nos jours. Elle guide de nombreuses réflexions politiques ou de consommation. Un des secteurs les plus concernés par...

Parler en langue des signes avec son enfant, bénéfique ?

Certains phénomènes se développent au fil des ans, quand un évènement soudain vient leur donner un élan en avant. C'est le cas de l'apprentissage...

Protection des données et sécurité : qu’en est-il pour les casinos en ligne suisses ?

Chaque pays possède ses propres réglementations au sujet du casino virtuel. Ces derniers ne font pas l'unanimité dans tous les territoires et chaque gouvernement...

Cryptomonnaies en 2022 : vers une imposition plus avantageuse ?

Bitcoin, Dogecoin, Ethereum, la cryptomonnaie rencontre de plus en plus de succès ces dernières années. À tel point que le gouvernement français a jugé...

De 1970 à 2021 : l’évolution du logo PSG

Au fil du temps, de l'évolution de la société, des mœurs et des modes, les logos se modifient. Véritables marqueurs d'une identité, ils permettent...

La santé des pieds, toujours au centre de l’attention des podologues

Souvent malmenés, et même parfois dédaignés, les pieds sont pourtant d'une grande importance. Et pour cause, chaque année, la Semaine Nationale de la Santé...