EuropArchive.org » Santé » Contraception » Tomber enceinte après mes règles : est-ce possible ?

Tomber enceinte après mes règles : est-ce possible ?

Les couples qui souhaitent fonder une famille mettent toutes les chances de leur côté pour concevoir un enfant. Toutefois, certaines périodes du cycle féminin sont peu propices à la fécondation d’un ovule. Est-il possible de tomber enceinte après mes règles ? Voici une question que de nombreuses femmes se posent. Nous allons essayer d’apporter une réponse simple à cette question.

Comment se déroule le cycle de la femme ?

Avant toute chose, il serait bon de comprendre comment se compose le cycle de la femme. Celui-ci débute le premier jour des règles et se termine en général 28 jours plus tard, lors du premier jour des prochaines règles.

Avant les menstruations, l’utérus se prépare à accueillir un ovule fécondé. Aussi, il modifie sa propre structure, afin de créer un environnement favorable à la création du « nid ». Lorsque l’ovule n’a pas été fécondé, la muqueuse de l’utérus (aussi appelée endomètre) se dégrade et se détruit petit à petit, pour recommencer un nouveau cycle. En réalité, les pertes rouges qui constituent les menstruations ne sont pas du sang, mais bien de la paroi utérine.

À l’issue des règles, les follicules ovariens produisent de plus en plus d’œstrogènes, permettant ainsi à l’endomètre de se reconstruire progressivement. La muqueuse utérine atteint son épaisseur la plus importante juste avant que l’ovulation n’ait lieu. L’ovule est rejeté par l’ovaire et atterrit dans les trompes de Fallope où, dans le cas d’un rapport non protégé, il sera fécondé par un spermatozoïde.

Maintenant que nous en savons un peu plus concernant le cycle féminin, il est possible de répondre à la question suivante : est-il possible de tomber enceinte juste après mes règles ?

Plus le cycle est court, plus les chances de tomber enceinte après ses règles sont grandes

Le cycle moyen dure 28 jours. C’est-à-dire qu’entre le début des règles et le premier jour des règles suivantes, 28 jours se sont écoulés. Cependant, ce n’est pas une science exacte puisque certaines femmes connaissent un cycle beaucoup plus court. En d’autres termes, cela signifie que la fin des règles et l’ovulation sont bien plus rapprochés que lors d’un cycle normal de 28 jours. De ce fait, même si ce phénomène est assez rare, il est possible de tomber enceinte juste après ses règles. De plus, la durée de vie d’un spermatozoïde dans les trompes de Fallope est de 6 jours, ce qui augmente ainsi les chances de fécondation.

Est-il possible de tomber enceinte pendant ses règles ?

Là encore, difficile de répondre avec précision à cette question. En effet, il arrive qu’une femme tombe enceinte après un rapport sexuel ayant lieu pendant ses règles. Toutefois, de très nombreux facteurs doivent être réunis pour assister à un tel phénomène. Aussi, la durée de votre cycle, ainsi que la durée de vie des spermatozoïdes et la période d’ovulation doivent être compatibles, afin qu’un ovule puisse être fécondé.

Focus sur la période d’ovulation

L’ovulation désigne le moment où un ovocyte (l’ovule) est libéré par l’ovaire grâce à l’action de plusieurs hormones, dans le but d’être fécondé. Cela a lieu dans les trompes de Fallope, que les spermatozoïdes devront atteindre afin d’avoir une chance de rencontrer l’ovule. Pendant ce temps, nous l’avons vu, l’endomètre se prépare à accueillir un embryon.

L’ovulation arrive généralement autour du 14ème jour du cycle, soit 7 jours après les règles pour les femmes qui connaissent des périodes de menstruation de 7 jours. Néanmoins, tout comme la durée du cycle, l’ovulation peut arriver plus ou moins tardivement. C’est vrai, plusieurs facteurs jouent sur la libération de l’ovule, comme le stress par exemple, ou une émotion forte.

Comment connaître sa période d’ovulation ?

Nous venons de le voir, difficile d’établir avec précision la date de votre prochaine ovulation. Néanmoins, certaines méthodes peuvent vous aider à connaître le moment propice pour tomber enceinte.

  • La méthode de la température : en période d’ovulation, la température corporelle augmente très légèrement. Aussi, il est conseillé de prendre sa température tous les jours, pendant les 28 jours du cycle. L’ovulation peut alors être détectée lorsque la température est en hausse, vers le 14ème jour. Il est possible de répéter l’opération sur deux mois, afin de confirmer les résultats obtenus au cours du premier cycle.
  • L’utilisation de certains tests de grossesse : aujourd’hui en pharmacie, il est possible d’investir dans un test de grossesse nouvelle génération, vous permettant de connaître avec plus ou moins de précision l’arrivée de la période d’ovulation. Moins contraignante que la méthode précédente, ce type de test peut être envisagé par les femmes souhaitant tomber enceinte.
  • La texture de la glaire cervicale : la glaire cervicale est produite au niveau du col de l’utérus et est à l’origine des pertes blanches. Alors qu’en début de cycle, la glaire est produite en petite quantité, au moment de l’ovulation, elle est bien plus abondante et liquide. Elle est généralement comparée à un blanc d’œuf. Le mucus cervical permet donc de déterminer efficacement la période la plus fertile chez la femme.