EuropArchive.org » Immobilier » Loi Pinel » Loi Pinel maison : comment ça fonctionne ?

Loi Pinel maison : comment ça fonctionne ?

Depuis le 1er janvier 2015, il vous est possible d’acheter une maison tout en profitant des avantages de la loi Pinel. Ce dispositif consiste en une réduction d’impôt concernant les personnes qui investissent dans l’immobilier pour louer un logement. Cette défiscalisation permet aux contribuables d’économiser de coquettes sommes d’argent sur leurs investissements immobiliers, tout en encourageant les investisseurs à mettre leur argent dans ce secteur d’offres. Présentant de nombreux avantages, cette loi a connu une grande popularité et elle a été prolongée jusqu’au 31 décembre 2021.

Qu’est que vous gagnez à investir en Pinel ?

La loi Pinel se différencie des précédentes lois de réduction d’impôt (comme la loi Duflot) par une approche beaucoup plus souple. Grâce à ce dispositif, les acquéreurs de nouveaux logements peuvent maintenant louer à leurs plus proches parents, y compris leurs ascendants et leurs descendants. Mais vous pouvez aussi être exempté de certaines charges lors de la déclaration de vos revenus fonciers.

Cependant ces avantages restent restreints dans la double-limite de 300 000 euros d’investissement et d’un prix de 5500 euros du m².

Cette défiscalisation se présente sous 3 variantes, en fonction du temps de location, comme suit :

  • Réduction de 12 % de votre investissement pour une durée de location de 6 ans
  • Réduction de 18 % de votre investissement pour une durée de location de 9 ans
  • Réduction de 21 % de votre investissement pour une durée de location de 12 ans

Qui peut profiter du dispositif Pinel ?

Avant de pouvoir profiter du dispositif Pinel, vous devez répondre à certains critères qui concernent le logement en lui-même, notamment son type et son emplacement, mais ces critères concernent également le contrat de location, les locataires et le prix de location.

Pour pouvoir prétendre aux avantages de cette défiscalisation, votre logement doit être soit :

  • Un logement neuf, que vous venez d’acquérir.
  • Un logement dont vous assurez la construction, ou un logement que vous avez acquis en vue de finir sa construction.
  • Un logement ancien que vous possédez, si celui-ci s’est fait rénover de telle sorte à correspondre aux normes des logements neufs.

Le logement doit aussi se situer dans une des zones qui sont visées par cette loi et qui sont des régions dites « tendues » :

  • Zone A bis : la ville de Paris ainsi que les communes qui l’entourent (couronne parisienne).
  • Zone A : toutes les villes composantes : l’île de France, la côte d’Azur, Genève. Ainsi que les agglomérations ayant des prix de logements élevés.
  • Zone B1 : les villes dont le nombre d’habitants est supérieur à 250 000 habitants et où le loyer est élevé, ainsi que toutes les villes d’outre-mer.

Vous trouverez également sur europarchive.org :