EuropArchive.org » Santé » Contraception » Détecter une grossesse sous stérilet : explications et symptômes

Détecter une grossesse sous stérilet : explications et symptômes

Un stérilet

Même si aucun moyen de contraception n’est efficace à 100%, le stérilet a, depuis bien longtemps, fait ses preuves. Le stérilet fait en effet partie des moyens de contraception les plus fiables, avec un taux de protection établi à 99,2 %. Cependant, ce dispositif n’est pas infaillible… Si vous observez des signes de grossesse sous stérilet, il faudra alors réagir et consulter votre gynécologue pour confirmer votre grossesse.

Qu’est-ce que le stérilet ?

Le stérilet est un moyen de contraception aussi dénommé DIU, Dispositif Intra-Utérin, installé dans la cavité utérine. Ce dispositif très efficace se présente sous la forme d’un T, une forme adaptée à la pose et au retrait. Il possède de nombreux avantages. En effet, une fois posé, le stérilet agit plusieurs années (environ 5 ans). Il faut également savoir qu’il existe deux types de stérilet : le stérilet en cuivre et le stérilet hormonal.

Le stérilet en cuivre est fait de plastique et de cuivre. Plusieurs modèles existent pour s’adapter à toutes les cavités utérines. Ce dispositif adopté par de nombreuses femmes rend les spermatozoïdes inactifs et empêche la fécondation. Ainsi, c’est bien le matériau, à savoir le cuivre, qui agit directement sur les spermatozoïdes et stoppe la progression de ces derniers.

Le stérilet hormonal fonctionne grâce à la diffusion en continu d’une petite quantité d’hormone progestative sur les parois de l’utérus. C’est cette hormone qui agit et épaissit les sécrétions du col de l’utérus et qui bloque le passage des spermatozoïdes. Cette hormone se trouve dans la tige verticale du T. Ce dispositif doit être renouvelé au bout de quelques années, (environ 5 ans), lorsque toute l’hormone a été diffusée.

Le stérilet en cuivre et le stérilet hormonal sont tous les deux des moyens de contraception très fiables. Cependant, comme tous les moyens de contraception, ces derniers ne sont pas infaillibles… Ainsi, on estime à 1% le risque de grossesse sous stérilet.

Comment expliquer une grossesse sous stérilet ?

Comme énoncé précédemment, même si le stérilet est un moyen de contraception très efficace, il est impossible d’affirmer qu’il est fiable à 100%. En effet, on peut penser que ce dispositif est bien plus sûr que la pilule contraceptive car il n’y pas de risque “d’oubli” de prendre le petit comprimé… Pourtant le stérilet peut être défaillant.

Comment expliquer cela ? Simplement car ce dernier peut bouger et se déplacer. En effet, l’utérus peut ne pas l’accepter et le rejeter comme un corps étranger. La forme peut également ne pas être adaptée à l’utérus. Le stérilet peut également avoir été positionné trop bas… Quelle conséquence ? Le stérilet n’agit plus comme il le devrait et la fécondation redevient possible. C’est ce qui entraîne une grossesse sous stérilet.

Pour éviter cela, il est conseillé de procéder à des contrôles réguliers de la position du stérilet chez le gynécologue. Le spécialiste pourra s’assurer que le stérilet est bien en place et qu’il n’y a aucun risque. Par ailleurs, il est très important de remplacer le stérilet tous les 5 ans.

Quels sont les symptômes d’une grossesse sous stérilet ?

Comme vous l’aurez compris, le risque zéro n’existe pas… Une grossesse sous stérilet est donc bien possible. Mais comment la détecter ? Tout d’abord, il faut savoir que les symptômes seront différents pour une grossesse sous stérilet en cuivre et pour une grossesse sous stérilet hormonal. Voici les principaux symptômes qui doivent alerter les femmes sous stérilet, en fonction du type de dispositif.

Avec un stérilet en cuivre : avec cette contraception, le premier symptôme qui peut alerter, c’est l’aménorrhée, c’est-à-dire l’absence de règles. Ce signe d’alarme classique doit inciter la femme à réaliser un test pour déceler ou non la grossesse. Les seins douloureux, les crampes abdominales et les nausées peuvent également être des symptômes révélateurs d’une grossesse. Dans tous les cas, seul un test permettra d’identifier la grossesse.

Avec un stérilet hormonal : avec cette contraception, les symptômes peuvent être différents. Tout d’abord, l’absence de règles n’est pas un signe qui doit alerter la femme car le stérilet hormonal rend déjà l’écoulement sanguin « irrégulier ». Il faudra donc être attentif aux autres potentiels signes qui sont les suivants : une poitrine douloureuse, des nausées, une prise de poids, des crampes abdominales, des douleurs anormales…

Les symptômes peuvent être bien distincts d’une femme à une autre, mais pourtant bien similaires à ceux d’une grossesse classique. Cependant, la grossesse sous stérilet peut aussi passer inaperçue… En effet, chez certaines femmes, l’absence de symptômes se révèle alors encore plus troublante. Dans ce cas de figure, il est très difficile de déceler la grossesse. Cependant, au moindre doute, un test de grossesse ou une prise de sang permettront de révéler ou non la grossesse.