EuropArchive.org » Auto / Moto » Comment assurer correctement son scooter ?

Comment assurer correctement son scooter ?

Comment assurer son scooter

Les propriétaires de scooter, comme tous les propriétaires d’engins motorisés pouvant dépasser les 25 km/h, sont soumis à l’obligation d’assurer le véhicule. Cependant, seule l’assurance de responsabilité civile, c’est-à-dire celle couvrant les dommages potentiellement causés aux tiers par le véhicule (à l’arrêt ou en circulation), est obligatoire. Alors, faut-il élargir sa police d’assurance ? Si oui, comment bien la choisir ?

Quelles sont les garanties disponibles ?

Au-delà de la garantie au tiers, aussi appelée responsabilité civile, aucune garantie n’est obligatoire. Elles varient donc d’une assurance à l’autre, même si les services restent généralement identiques. En revanche, le prix d’une même garantie peut varier d’un assureur à l’autre ou selon le véhicule assuré. Néanmoins, les garanties les plus classiques restent celles contre le vol, les accidents et le bris de glace.

Généralement, les assureurs proposent une assurance dite « tous risques ». Elle couvre ainsi la quasi-totalité des accidents et des problèmes possible. Par exemple, assurer son scooter avec LesFurets.com donne accès à différentes catégories de garanties, mais donne également l’opportunité de bénéficier de toutes ces garanties dans le cadre d’une assurance tous risques.

Comment choisir les bonnes garanties ?

Selon le modèle de votre scooter, le prix des garanties peut varier énormément. Pour certains modèles, l’assurance tous risques devient alors particulièrement coûteuse et beaucoup de propriétaires hésitent. Ils se demandent alors invariablement comment choisir les bonnes garanties pour son scooter. Il n’existe pas de réponse absolue, mais il y a certaines bonnes questions à se poser.

La première, c’est d’établir clairement le budget que l’on peut mettre dans son assurance. S’il dépasse le coût de l’assurance tous risques, alors autant la prendre. Pourquoi ? Parce qu’une assurance n’offre pas seulement la prise en charge du coût des réparations. Elle offre également une tranquillité d’esprit complète quand elle est bien adaptée. Or, les scooters sont des véhicules plus fragiles, souvent garés à l’extérieur. Ils courent donc plus de risques.

Quid des dommages corporels ?

Enfin, il faut prendre en compte un élément très important : la plupart des assurances pour scooter, même les assurances tous risques, ne couvrent pas les dommages corporels du conducteur. En revanche, elles couvrent souvent les dommages corporels du passager. Il est donc essentiel de souscrire en plus à une assurance pour tous les dommages corporels éventuels et de la prendre en compte dans le calcul global du coût de l’assurance.

Certains propriétaires de scooter l’ignorent, ou choisissent de l’ignorer, mais c’est un risque très important. En cas d’accident grave dont vous seriez responsable, l’assurance ne prendra pas en charge les frais médicaux. Or, certains accidents peuvent avoir des répercussions sur votre santé pendant des années.