EuropArchive.org » Mode » Bijouterie » Le premier diamant a été imprimé en 3D

Le premier diamant a été imprimé en 3D

Les diamants sont les pierres les plus précieuses sur Terre parce qu’ils sont extrêmement rares. Pour qu’ils se forment, il faut que des atomes de carbone se regroupent sous l’effet d’une pression de plus de 50 tonnes par centimètre carré à une température très élevée. Le processus peut prendre jusqu’à plusieurs milliers d’années. Or, les diamants ne servent pas qu’à faire des bijoux, mais aussi dans le monde de la technologie. Voilà pourquoi leur impression 3D est une grande avancée.

La différence entre les vrais diamants, les diamants synthétiques et les diamants imprimés

Les vrais diamants sont des pierres précieuses que l’on trouve sous terre et qui se fabriquent toutes seules au fil des siècles. Depuis le début des années 2000, il est également possible de fabriquer de vrais diamants de manière totalement synthétique en reproduisant les conditions de création d’un vrai diamant. Ces diamants synthétiques coûtent moins cher et ne sont pas uniques, mais il faut un œil d’expert pour les distinguer.

D’ailleurs, si un diamantaire comme Valuae rachète votre diamant naturel à bon prix après expertise, il n’en sera pas de même pour un diamant synthétique. Néanmoins, le diamant synthétique a toutes les qualités du diamant classique et il est donc extrêmement résistant. Résultat, il devient difficile de lui donner la forme et les dimensions nécessaires pour certaines tâches technologiques.

Quel est l’intérêt des diamants imprimés en 3D ?

C’est une entreprise suédoise spécialisée dans la création et l’expérimentation d’objets en 3D qui a réussi à produire le premier diamant imprimé en 3D. Pourquoi s’est-elle donné tout ce mal ? Parce que ce diamant imprimé peut être conçu pour correspondre exactement aux besoins d’un appareil électronique ou d’une expérience scientifique.

Effectivement, le diamant est très résistant en plus d’être un excellent conducteur. Il est donc utilisé dans des appareils de précision. Le diamant imprimé en 3D est trois fois plus rigide que l’acier et dispose d’une conductivité thermique plus importante que le cuivre. Néanmoins, il est facile à manipuler et à transformer. Il pourra donc révolutionner l’usage du diamant en électronique.

Comment fabriquer un diamant en 3D ?

Évidemment, l’invention de cette entreprise ne va pas permettre à n’importe qui de fabriquer ses propres diamants. D’ailleurs, le processus reste compliqué et coûteux pour le moment. C’est donc une avancée technique avant d’être une avancée économique. Néanmoins, il ne faut pas plus qu’un peu de poudre de diamant et de matériau polymère pour en fabriquer un.

Le diamant est fabriqué dans une matrice en matériau polymère pour conserver toute sa résistance. Il est ensuite solidifié couche par couche par une lumière ultraviolette. Il est donc possible de donner n’importe quelle forme au diamant. Malgré sa couleur grise proche de la mine de crayon à papier (en carbone également), il ne fait aucun doute que des bijoutiers ne tarderont pas à s’emparer de l’invention.