Accueil Immobilier Enquête : le futur du secteur immobilier s’annonce radieux en France

Enquête : le futur du secteur immobilier s’annonce radieux en France

Selon les derniers chiffres d’une étude récente sur le secteur de l’immobilier, un nouvel horizon se dessine malgré la crise sanitaire. L’après-Covid pourrait être une période particulièrement fructueuse pour les professionnels de l’immobilier. La France devrait connaître une croissance économique notable courant l’année 2021. Tour d’horizon sur les tendances immobilières à venir.

La France, particulièrement convoitée par les investisseurs

D’après des estimations de certains spécialistes en prévisions immobilières, une hausse d’investissement devrait marquer cette année 2021. Globalement, il en ressort que les acquisitions de biens immobiliers devraient augmenter de 5 %.

Après l’Allemagne et les Pays-Bas, la France ferait partie des pays les plus plébiscités par les investisseurs. Malgré les remous de la crise pandémique, le secteur immobilier semble avoir de beaux jours devant lui en termes d’investissements dans les logements neufs.

Les métropoles ciblées par les investisseurs

Avec plus de 20 milliards d’euros au compteur, la capitale de l’Hexagone est en tête du peloton des métropoles européennes les plus convoitées pour investir dans la pierre. Récemment, un regain d’intérêt de la part des investisseurs pour les grandes villes telles que Nantes, Bordeaux, Lyon, Toulouse ou encore Strasbourg s’est fait ressentir.

Que ce soit pour investir dans un appartement neuf à Bordeaux ou dans une autre métropole de France, de nombreuses sociétés de courtage proposent aux clients acquéreurs et investisseurs un accompagnement personnalisé et unique.

Comment investir dans l’immobilier neuf ?

Dans le cadre d’un investissement dans un logement neuf, les Français peuvent profiter de plusieurs aides financières, dont le dispositif MaPrimeRénov’, créé pour couvrir les coûts liés aux travaux énergétiques.

Les investisseurs peuvent notamment profiter des atouts du dispositif d’Etat Pinel lors d’un investissement locatif situé dans une zone de tension, sous réserve de remplir quelques conditions pour être éligible. Récemment, une annonce au sujet de la loi Pinel sur le neuf a été révélée. Celle-ci sera effective jusqu’à la fin de l’année 2024. Mise au point sur les évolutions à venir.

Les avantages fiscaux liés à la loi Pinel évoluent dès 2023

Il s’agit d’une excellente nouvelle pour les particuliers en quête de l’acquisition d’un bien immobilier neuf dans le cadre d’un investissement locatif. Le dispositif de défiscalisation Pinel, qui devait initialement s’achever le 31 décembre 2021, est effectif jusqu’au 31 décembre 2024.

Cependant, l’Assemblée nationale va réduire progressivement les avantages fiscaux liés à ce dispositif de défiscalisation à compter de 2023, et 2024, à travers l’amendement mis en place au cours du mois de novembre dernier.

Zoom sur l’évolution de la loi Pinel

La réduction d’impôt octroyée par le biais de la loi Pinel pour tout logement neuf ou construit en 2023 va diminuer progressivement. Voici les changements à venir :

  • de 12 à 10,5 % pour un engagement de location d’une durée de six ans ;
  • de 18 à 15 % pour un engagement de location d’une durée de neuf ans ;
  • de 21 à 17,5 % sur un engagement de location d’une durée de douze ans.

En outre, les réductions suivantes sont à prévoir à partir de l’année 2024 :

  • de 10,5 à 9 % pour un engagement de location de six ans ;
  • de 15 à 12 % pour un engagement de location de neuf ans ;
  • de 17,5 à 14 % pour un engagement de location de douze ans.

Les logements ne sont pas tous soumis à ces réductions

Par ailleurs, selon le contexte, certains logements ne sont pas concernés par ces nouvelles réductions appliquées :

  • Tous les logements qui ont fait l’objet de travaux de réhabilitation à hauteur de 25 % du montant total du bien ;
  • Les habitations respectant un niveau de performance énergétique supérieur à celui fixé par la réglementation ;
  • L’ensemble des biens immobiliers situés dans les quartiers considérés comme prioritaires par la politique de la ville.

En somme, les investisseurs ont jusqu’à 2023 pour profiter de la version actuelle du Pinel. Les nouveaux barèmes de réduction d’impôts ne seront effectifs qu’en 2023. De ce fait, les investisseurs disposent encore de quelques mois pour réduire le taux d’imposition sur leur revenu.

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Assurance-vie : intégration des fonds solidaires dès 2022

Les épargnants délaissent le livret A pour l'assurance-vie - c'est le constat de cette fin d'année. Un état des lieux rassurants pour le secteur,...

Apprendre la langue des signes pour faciliter le quotidien

La société continue d'évoluer et de progresser afin d'intégrer au mieux tous les acteurs de celle-ci. Parmi les priorités de nombreux organismes se trouve...

Nouveau DPE : comment financer ses travaux énergétiques ?

La question énergétique est centrale, de nos jours. Elle guide de nombreuses réflexions politiques ou de consommation. Un des secteurs les plus concernés par...

Parler en langue des signes avec son enfant, bénéfique ?

Certains phénomènes se développent au fil des ans, quand un évènement soudain vient leur donner un élan en avant. C'est le cas de l'apprentissage...

Protection des données et sécurité : qu’en est-il pour les casinos en ligne suisses ?

Chaque pays possède ses propres réglementations au sujet du casino virtuel. Ces derniers ne font pas l'unanimité dans tous les territoires et chaque gouvernement...

Cryptomonnaies en 2022 : vers une imposition plus avantageuse ?

Bitcoin, Dogecoin, Ethereum, la cryptomonnaie rencontre de plus en plus de succès ces dernières années. À tel point que le gouvernement français a jugé...

De 1970 à 2021 : l’évolution du logo PSG

Au fil du temps, de l'évolution de la société, des mœurs et des modes, les logos se modifient. Véritables marqueurs d'une identité, ils permettent...

La santé des pieds, toujours au centre de l’attention des podologues

Souvent malmenés, et même parfois dédaignés, les pieds sont pourtant d'une grande importance. Et pour cause, chaque année, la Semaine Nationale de la Santé...