EuropArchive.org » Animaux » Votre chat perd ses dents : que faire ?

Votre chat perd ses dents : que faire ?

La dentition du chat se compose de 30 dents à l’âge adulte. En revanche, les dents de lait sont au nombre de 26 et celles-ci finissent pas tomber, pour être remplacées par la dentition définitive. Si vous constatez la perte d’une dent chez votre chat, il n’est pas toujours nécessaire de s’inquiéter. En effet, il s’agit bien souvent d’un processus naturel chez l’animal jeune, mais aussi chez le chat âgé. Toutefois, il peut également s’agir d’un symptôme d’une maladie parodontale.

À quel âge les chats perdent leurs dents de lait ?

Comme l’Homme, le chat naît sans dent. Lors de ses premières semaines de vie, on constate alors l’apparition de dents de lait, qui seront remplacées par la dentition définitive. Ce processus a lieu entre le troisième et le septième mois du chaton. Si cela reste rare, il est tout de même possible de retrouver une dent de chat, lorsque l’animal est dans sa phase de développement. Mais dans la plupart des cas, les dents de lait sont avalées et leur perte passe donc inaperçue.

Lors de cette période, il est toutefois nécessaire de rester vigilant. En effet, votre chaton pourrait rencontrer des difficultés à s’alimenter, surtout lorsque les dents définitives ne sont pas encore totalement développées. De ce fait, il est conseillé de lui proposer de la pâtée ou de mouiller ses croquettes, avec de l’eau tiède par exemple.

La perte des dents de lait est généralement accompagnée de plusieurs symptômes : le chat se frotte à l’aide de sa patte, parce qu’une dent le gêne ou que la pousse de la dent définitive est douloureuse. Il n’est pas nécessaire de s’inquiéter, à moins que ce comportement devienne répétitif ou compulsif. Il est alors préférable de consulter un vétérinaire. La perte d’une dent de lait ou la pousse d’une dent définitive peuvent également être accompagnées d’un peu de sang. Encore une fois, cela n’a rien d’inquiétant.

Est-ce que les chats adultes perdent leurs dents ?

La perte des dents chez le chat adulte est possible, notamment lorsque celui-ci est âgé. L’Homme connaît d’ailleurs un processus de vieillissement similaire de ce fait, il est inutile de s’alarmer. Il faut également savoir que la dent de chat ne repousse pas. Un accompagnement reste indispensable, afin de faciliter la vie du chat âgé qui perd ses dents.

  • Une alimentation appropriée : lorsque le chat devient vieux, il a besoin d’une alimentation spécifique, adaptée à son âge. D’autre part, il est indispensable de lui faciliter la mastication. De ce fait, si vous constatez que la dentition de votre animale se raréfie, il est préférable de lui proposer de la pâtée, un aliment plus facile à manger que les croquettes. Celle-ci est d’ailleurs plus appétante et permet de vaincre le manque d’appétit du vieux chat.
  • Les soins préventifs : si vous constatez que votre animal de compagnie rencontre de plus en plus de difficultés à manger, n’hésitez pas à vous rendre chez votre vétérinaire. Un chat qui vieillit a besoin de plus d’attention qu’un animal dans la force de l’âge. Ce professionnel pourra donc vous prodiguer quelques conseils, afin de faciliter sa fin de vie. Sachez toutefois que les chats les plus vieux peuvent vivre jusqu’à l’âge de 20 ans, ou plus.

Perte de dent et maladies parodontales

Les maladies parodontales sont particulièrement répandues chez les animaux de compagnie et surviennent à partir de 3 ans. Toutefois, les chats âgés sont plus susceptibles de contracter ce type d’affections : il s’agit d’une irritation de la gencive et plus globalement, de la structure qui maintient les dents en place. Aussi, la mâchoire peut également être touchée. Les maladies parodontales ou affections dentaires sont généralement caractérisées par la perte des dents.

  • Les causes : une maladie parodontale est causée par la prolifération de bactéries provenant des restes alimentaires, formant la plaque dentaire et le tartre. Celles-ci se développent alors sous la gencive et atteignent les os et les ligaments, provoquant de vives douleurs et la perte de la dent concernée. Une maladie parodontale peut engendrer des complications, notamment lorsque la bactérie passe dans le sang et touche les organes vitaux.
  • Les symptômes : outre la perte des dents, il est possible de constater une haleine forte, une perte d’appétit, des irritations et des rougeurs au niveau de la gencive, ainsi que des difficultés à mâcher. Un écoulement nasal peut également être un symptôme d’une maladie parodontale.
  • Le diagnostic : pour mettre en lumière une affection dentaire, une anesthésie générale est nécessaire. Elle permettra de déterminer la propagation de la bactérie et en cas de nécessité, de repérer la dent endommagée. Votre vétérinaire pourra également vous proposer une radiographie, afin d’en savoir un peu plus sur les lésions dentaires et la présence éventuelle d’abcès.
  • Le traitement : outre l’extraction dentaire, un détartrage et un polissage suffisent généralement à traiter la maladie parodontale.

Vous trouverez également sur europarchive.org :